Les métiers du droit qui payent le plus

Publié par © Kelformation - le

Quand on évoque les métiers du droit, on pense spontanément aux avocats. Mais les métiers les plus lucratifs sont loin d’être les plus populaires.

Notaire et administrateur judiciaire, des métiers en or

1. En termes de rémunération, la palme revient au métier de notaire. D’après le dossier « Combien gagnent les professions libérales », publié en 2009 par le Journal du Net, les notaires gagnent en moyenne 222 521 € brut par an, sachant que ceux dans le quart de revenus le plus bas gagnent tout de même 75 000 €.

2. Les notaires sont suivis de près par les administrateurs judiciaires qui gagnent en moyenne 201 574 € brut par an. Leur salaire peut atteindre les 500 000 € pour les plus rémunérés. Peu connus du grand public, ces professionnels du droit sont nommés par les tribunaux de commerce pour redresser des entreprises. Ils se rémunèrent sur les fonds de la société en difficulté sur la base d'un barème réglementaire.

3. Les huissiers arrivent en troisième position, avec 116 449 € brut par an en moyenne, les 25 % d'huissiers qui gagnent le plus dégageant un bénéfice supérieur à 250 000 € annuels.

 

Où sont les avocats ?

Les avocats font pale figure dans ce palmarès des professions juridiques les mieux payées : les avocats en libéral gagnent en moyenne 57 657 € brut par an, donc bien moins que les notaires.

Les salaires varient grandement en fonction des spécialités. « Les avocats en charge des questions de la vie quotidienne restent de loin les plus nombreux, mais les moins biens payés. En revanche, le droit des affaires et le conseil aux entreprises sont des créneaux porteurs et rémunérateurs », souligne l’avocat Stéphane Boudin, auteur du blog Webavocat.fr. Il faut savoir que les avocats, qu’ils soient salariés ou libéraux, bénéficient d’un système de bonus. « Ces bonus sont en général calculés en fonction des objectifs personnels ou des résultats de la société et peuvent justifier des écarts de revenus de 15 % », précise Virginie Le Foll, consultante pour le cabinet de recrutement Robert Half Juridique&Fiscal.

La maîtrise de langues étrangères fait généralement monter la rémunération. « Les personnes trilingues sont recherchées pour travailler sur des projets internationaux concernant aussi bien le droit de l’environnement que la propriété intellectuelle ou encore la protection des droits de l’homme et se voient généralement proposer des salaires très attractifs », explique Christophe Albert, du site communautaire d’information Village de la Justice.


Du côté des juristes d’entreprise

Les juristes d’entreprise sont rémunérés en moyenne 62 000 € brut annuels, selon une étude 2008 de l’AFJE et de Robert Half. Les responsables juridiques gagnent quant à eux 62 209 € brut en moyenne et les directeurs juridiques 98 133 €. Les disparités sont fortes entre petites entreprises et grands groupes, avec un différentiel de rémunération pouvant atteindre plus de 20 000 €. L’industrie se révèle le secteur le plus payant : 66 300 € en moyenne. Notons que la différence de rémunération est faible entre juriste d’entreprise spécialisé et juriste d’entreprise généraliste, avec une légère supériorité des salaires pour les généralistes.

Commentaires

Tous les champs sont obligatoires.


Vos réactions

Pas de commentaire

Publicité

Les offres de formation

Les fiches métiers

Les dernières brèves

Dans la même rubrique