VIDEO - "Pour lui, trois personnes, c'était un groupe totalitaire", Jean-Luc Mano

Publié par © Kelformation - David Abiker le

Ancien journaliste à l'Humanité et chez TF1, il est maintenant un professionnel de la communication. Il se souvient de ses années étudiantes, marquées par le militantisme, avec David Abiker.


MANO - C'ETAIT MON PROF par Kelformation

 

A propos de Jean-Luc Mano

L’engagement militant, il a connu très tôt. Au lycée, il était membre du bureau de l’Union nationale des comités d’actions lycéens (UNCAL). Lors de ses études d’Histoire, il a rejoint l’Union des étudiants communistes, puis est devenu président de l’Unef, à vingt ans. Il a eu une première vie de journaliste, d’abord à l’Humanité, puis… à TF1. Il a été et reste chroniqueur et consultant pour différents médias et a fondé l’agence de communication Only Conseil.

 

Les temps forts de l’interview de Jean-Luc Mano

« Je me souviens d’un prof d’allemand qui m’engueulait tout le temps : moi j’étais déjà dans l’action de groupe et lui estimait qu’à partir de trois personnes, on était déjà dans un groupe totalitaire ! ».

« Il m’a appris à me méfier du conformisme. »

« Sur mes bulletins, il y avait marqué ‘‘brillant quand il est là’’. Je me débrouillais pas mal, mais avec une assiduité relative. »

 

La série « C’était mon prof » produite par Kelformation et Le Figaro Etudiant

« Quel est le prof qui a marqué votre vie ? » Cette question, David Abiker l’a posée à une cinquantaine de personnalités des milieux politique, culturel, économique ou sportif

 

Cliquez ici pour voir les autres interviews « C’était mon prof »

C'était mon prof – Jean-Luc Mélenchon, "il m'a appris à lire avec esprit"

C’était mon prof – Thierry Solère, "je repense encore à ses analyses politiques"

C’était mon prof – Antoine Hébrard, "j'ai eu un prof de droit alpiniste"

C’était mon prof – Benoît Thieulin, "avec lui, Rome devenait un péplum!"

C’était mon prof – Christophe Girard, "j'ai surtout été marqué par des femmes profs"

C’était mon prof – Fred et Farid, "mes parents analphabètes m'ont fait comprendre l'importance de l'école"

C’était mon prof – François de Closets, "Alfred Sauvy disait qu'on allait réinventer la domesticité"

C’était mon prof – Luc Chatel, "il nous disait qu'on était des salaud"

C’était mon prof – Delphine Ernotte-Cunci, "sa misogynie m'a donné encore plus envie de réussir"

C'était mon prof - Christian Charpy, "mon prof de français m'a fait découvrir la curiosité intellectuelle"

C'était mon prof - Clémentine Autain, "elles nous parlaient de la vie, c'était passionnant!"

C'était mon prof - Olivier Bettach, "mon prof d'histoire était une teigne!"

C’était mon prof – Alain Benichou, du cancre des maths à président d'IBM

C'était mon prof - Charles Beigbeder, "je rêve encore que je suis en prépa"

C'était mon prof - La Chanson du Dimanche, "on s'est rencontrés en école d'ingé"

C'était mon prof - Laurent Solly, "des profs qui t'ouvrent au monde"

C'était mon prof - Martin Rogard, "mon prof d'éco encourageait l'insolence"

C'était mon prof - Alain Afflelou "la démonstration par l'absurde m'a influencé professionnellement"

C'était mon prof - Jean-Pierre Raffarin, "mon prof d'allemand: ce grand intello communiste"

C'était mon prof - Jonathan Curiel, "un prof de maths avec des blagues toutes moisies"

C'était mon prof - Eric Besson, "je n'ai eu ni Dieu ni Maître"

C'était mon prof - Geneviève de Fontenay, "j'étais déjà rebelle chez les soeurs"

C'était mon prof - Pierre Lescure, "il donnait du sens à tout ce qu'on avait appris"

C'était mon prof - Laurent Combalbert, "avec ma mère comme prof, j'ai dû faire abstraction de l'affectif"

C'était mon prof - Yves-Marie Le Bourdonnec, "être trop doué en maths a failli gâcher ma vie"

C'était mon prof - Jean-Michel Beigbeder, "moi et mon maître"

C'était mon prof - Jean-Marc Tassetto, "elle nous a appris les maths avec poésie"

C'était mon prof - Yves Trevilly, "il ramait devant les élèves avec un charme absolu"

C'était mon prof - Patrick Pelloux, "j'étais réfractaire aux sciences fondamentales"

 

 

A propos de David Abiker

Avant d’être journaliste, David Abiker a travaillé dans les ressources humaines, la communication et la formation avant de signer plusieurs essais. Il est désormais sur les ondes d'Europe 1 et chroniqueur pour Canal+, Marie-Claire, GQ et Cadremploi.fr (émission On revient vers vous). Il a collaboré sept ans à l'émission de France 5 Arrêt sur images.

Commentaires

Tous les champs sont obligatoires.


Vos réactions

Pas de commentaire

Publicité

Les dernières brèves

Dans la même rubrique