Inspecteur du travail

  • Description
  • Salaire
  • Évolution de carrière
  • Pré-requis
  • Où se renseigner

L'inspecteur du travail est un fonctionnaire de l'Etat. Il contrôle l'application du droit du travail (code du travail, conventions et accords collectifs) dans tous ses aspects : hygiène et sécurité, fonctionnement des institutions représentatives du personnel (comité d'entreprise, délégués du personnel, etc.), durée du travail, contrat de travail, travail clandestin. Il conseille et informe les employeurs, les salariés et les représentants du personnel sur leurs droits et obligations, facilite la conciliation amiable entre les parties, notamment lors des conflits collectifs.

Les missions de l'inspecteur du travail se rapportent aux contrôles auprès des entreprises afin de vérifier que celles-ci respectent bien la réglementation du travail. Il consulte « in situ » les registres du personnel, examine l'état des lieux, s'assure si les conditions de travail sont en conformité avec la réglementation en vigueur, dialogue avec les employés, relève des infractions et peut infliger des amendes. Il joue le rôle de régulation des relations individuelles et collectives du travail, exerce une fonction d'information et de conseil auprès des employeurs, des salariés et des partenaires sociaux.

La prévention des risques professionnels, des conflits collectifs et la conciliation, notamment en cas de grève, fait également partie de ses missions, sans oublier le conseil auprès des salariés et des employeurs en matière d'emploi ou de formation professionnelle. Au sein des directions régionales ou départementales du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle, il exerce des fonctions variées, telles que la mise en oeuvre des politiques de l'emploi et de la formation professionnelle au sein des entreprises. Il a une compétence territoriale, qui le contraint à n'intervenir que sur une zone géographique bien délimitée. C'est un homme de terrain. Son travail le contrait à de nombreux déplacements dans les entreprises.

Lors de ses permanences, l'inspecteur reçoit les salariés et les employeurs qui souhaitent obtenir des renseignements sur un contrat ou une convention collective. Il peut aussi tenter de régler certains conflits. Confronté à de multiples sollicitations, il doit faire des choix et programmer des priorités : enquête sur une profession ou un secteur particulier par exemple. En cas de changement de réglementation, il doit vérifier l'application des nouvelles mesures de sécurité dans les entreprises concernées.

Pour toutes ses missions, il doit avoir de bonnes notions de droit public ou de droit privé, d'économie ou de physique ou de chimie ou de biologie. Il a aussi des connaissances de base en matière d'hygiène et de sécurité du travail, d'ergonomie et d'organisation du travail ou à la gestion et à la comptabilité des entreprises ou à l'étude d'un cas d'automatisation permettant d'apprécier la connaissance des techniques d'analyse, l'aptitude à la synthèse et la capacité de rédiger un dossier d'analyse technique ou à l'étude d'une documentation statistique ou à des questions d'ordre scientifique ou technique relevant de la physique, de la mécanique et de la chimie

Enfin, un bon inspecteur du travail se veut discret. Il ne doit jamais révéler l'origine de ses plaintes. Son travail requiert surtout des qualités telles que le sens du dialogue et de l'écoute, le tact et la diplomatie. Sa présence étant rarement souhaitée, il se doit de faire preuve d'autorité, de sang-froid et de rigueur morale, mais aussi d'impartialité et d'intégrité tant à l'égard des employeurs que des salariés. Bénéficiant d'une garantie d'indépendance dans l'exercice de ses fonctions, il prend seul des décisions souvent essentielles pour l'avenir des salariés, et s'attache à défendre le respect de leur dignité, en sanctionnant notamment les cas de discriminations. Ses talents d'habile négociateur en font un partenaire idéal dans les situations conflictuelles.

Tous droits réservés Kelformation

La rémunération de ce fonctionnaire de la catégorie A varie en fonction de l'échelon où il se trouve classé.

- Inspecteur 1er échelon : 1 763 euros brut/mois hors primes

- Inspecteur dernier échelon : 3 110 euros brut/mois

Le corps de l'inspection du travail comporte 4 grades. L'avancement a lieu exclusivement au choix après inscription à un tableau d'avancement. Et le métier offre de bonnes perspectives de carrière. Face à une complexification croissante du droit, ce cadre de la fonction publique se voit confier, chaque jour, de nouvelles missions, au fur et à mesure des avancées sociales.

Il peut évoluer vers des postes d'encadrement en accédant aux grades de directeur adjoint ou de directeur du travail. L'inspecteur du travail a aussi la possibilité d'aller d'un ministère à l'autre.

Les inspecteurs du travail sont recrutés par la voie de concours externe et interne.

Le concours externe est ouvert aux candidats titulaires au moins d'un titre ou diplôme homologué au niveau II (Bac + 3...), un master ou un troisième cycle.

Ensuite, par voie de concours interne destiné aux fonctionnaires ou agents publics, relevant des ministères chargé du travail ou des transports, de l'agriculture ou des établissements publics qui leur sont rattachés, appartenant au moins à la catégorie B ou occupant un emploi de niveau reconnu équivalent. A ceux-ci, il est exigé d'avoir accompli, au 1er janvier de l'année au titre de laquelle est organisé le concours, au moins quatre ans de services publics.

Organismes :

Ministère du Travail, des relations sociales et de la solidarité
127, rue de Grenelle
75007 Paris 07 SP

75902, Paris

www.travail.gouv.fr

Sur le web:

www.travail-solidarite.gouv.fr

www.travail.gouv.fr

Voir les formations pour ce métier

Liste des formations Inspecteur du travail

Master 1 Droit Social, parcours Droit du Travail et Relations Sociales
Public : Etudiants Diplôme : M1 Durée : 1 Lieu : Lyon 7 ème arrondissement

Le Master de droit social 1ère année permet aux étudiants de se spécialiser en droit social en vue de l’exercice de différentes professions (avocat, magistrat, ergonome, inspection du travai...

Master 2 Droit et Ingénierie Sociale, parcours professionnel à Lyon
Public : Etudiants Diplôme : M2 Durée : 1 Lieu : Lyon 7 ème arrondissement

C’est un nouveau parcours qui formera des praticiens capables, en interne ou à l’externe des entreprises ou de différentes formes d’institutions publiques ou associatives, de traiter métho...

Mastère 2 RI et Action Humanitaire
Public : Etudiants Diplôme : Autre diplôme de niveau BAC+5 Durée : 1 Lieu : Paris 17 ème arrondissement

Aujourd’hui, les crises humanitaires se caractérisent par une grande complexité ; les crises aigües se superposent aux crises chroniques. Etre Humanitaire aujourd’hui, réclame donc de nomb...

Master 2 Droit et Mobilité Internationale des Travailleurs, parcours professionnel à Lyon
Public : Etudiants Diplôme : M2 Durée : 1 Lieu : Lyon 7 ème arrondissement

Ce diplôme répond à une demande toujours plus nombreuse des étudiants, qui souhaitent s'orienter vers des emplois de juristes dans des entreprises employant des salariés détachés ou expatri...

Master 2 Droit et Relations Sociales dans l’Entreprise, parcours professionnel à Lyon
Public : Etudiants Diplôme : M2 Durée : 1 Lieu : Lyon 7 ème arrondissement

Ce diplôme pluridisciplinaire est conçu dans le prolongement du Master 1 mention Droit Social.Le caractère professionnel de la formation est renforcé par un stage en entreprise d'une durée de ...

Les fiches métiers du domaine

Droit - Juridique

Administrateur territorial
L’administrateur territorial est un haut fonctionnaire de la fonction publique territoriale. Placé à la tête soit d'une mairie, soit d'un conseil régional ou général, sa mission consiste en...
Agent de collectivité
L’agent de collectivité est une personne dont le métier consiste à effectuer les travaux de nettoyage, d'entretien et de remise en ordre de l'ensemble des locaux (salles de classes, dortoirs, ...
Ambassadeur
L'ambassadeur, diplomate de carrière ou de fonction, est la vitrine de l'Etat à l'étranger. Il est le représentant de premier ordre du ministère des affaires étrangères dans le monde. A ce t...
Cadre administratif territorial
Fonctionnaire de fonction publique territoriale, le cadre administratif territorial a la responsabilité d’implémenter les différentes orientations définies par les élus de sa collectivité. ...
Commissaire de police
Placé sous l’autorité du ministre de l’intérieur, de l’outre mer, des collectivités territoriales et de l’immigration, le commissaire de police, fonctionnaire de la police nationale, a...

Publicité