Monteur câbleur

  • Description
  • Salaire
  • Évolution de carrière
  • Pré-requis
  • Où se renseigner

Le monteur-câbleur relie des éléments appelés composants. Ces composants constituent des appareils électriques tel que compteur, minuterie, armoire de commande ou des appareils électroniques tel que radar, ordinateur, émetteur.

Le travail du monteur-câbleur consiste à monter sur un support ou châssis des composants électriques : résistance, bobine, ou à souder sur un circuit imprimé des composants électroniques : transistor par exemple. Il étudie d’abord un schéma de montage ou un plan de câblage. Il reconnaît par leurs couleurs les divers composants ou les fils à câbler pour déterminer leur emplacement. Il peut alors effectuer le câblage. Il raccorde les composants à des fils conducteurs, en les soudant. Il contrôle le câblage réalisé (solidité des soudures, par exemple) et réalise les mesures électriques pour vérifier le fonctionnement correct de l’appareil ou des câbles.
Sur un chantier, il peut également effectuer l’installation d’émetteurs, de radars… Il utilise des outils de câblage (pinces à dénuder, tournevis, etc.), de soudure (fer à souder), de tôlerie (perceuse, lime), de mesures électriques (voltmètre, ampèremètre).
Selon les cas, le monteur-câbleur travaille seul ou en équipe, en atelier ou sur un chantier. Il est exposé à la poussière, aux vibrations, aux ondes radio et doit porter des vêtements de protection. Il doit respecter certaines règles de sécurité. Le travail peut être posté, organisé en équipes tournantes. Le monteur-câbleur peut aussi devoir travailler le soir, le week-end et les jours fériés dans le cadre d’astreinte (service de garde pour assurer des dépannages urgents). 
Le monteur-câbleur travaille dans des entreprises de construction ou d’installation électrique, électronique ou informatique, dans des entreprises d’installation de matériel électrique.
Tous droits réservés CIDJ

Le salaire brut mensuel d’embauche du monteur-câbleur varie entre 1 200 et 1 900 €. Des primes sont possibles.

Avec de l’expérience, le monteur-câbleur peut accéder au poste de chef d ‘équipe ou de chef de chantier. Avec une formation complémentaire, il peut aussi se spécialiser dans l’installation de gros matériel ou de systèmes automatisés.

Les diplômes requis ou les plus adaptés pour le métier de monteur-câbleur sont :
- le BEP des métiers de l’électronique,
- le BEP des métiers de l’électrotechnique,
Les CFP (certificats de formation professionnelle) monteur-câbleur en électronique professionnelle ou en montage câblage en construction électrique sont également adaptés à ce métier. Ces diplômes peuvent être préparés en formation initiale et dans le cadre de l’alternance.
Il existe aussi 2 bacs technologiques (STI) en génie électronique et génie électrotechnique.

Fédération des industries électriques et électroniques
11, rue Hamelin
75016 - Paris
www.fieec.fr

Voir les formations pour ce métier

Liste des formations Monteur câbleur

BAC Professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants
Public : Etudiants Diplôme : Bac Pro Durée : 36 Lieu : Lyon, Limas

A l’issue de sa formation, l’apprenti sera capable de :Câbler des circuits électriques.Installer, paramétrer et mettre en service des équipements électriques.Participer à l’établisseme...

Les fiches métiers du domaine

Industrie

Ascensoriste (Technicien)
Escaliers mécaniques, ascenseurs et trottoirs roulants peuplent notre quotidien. Hôtels, gares, immeubles d'habitation, aéroports ou bureaux : quel que soit le lieu d'implantation de ces apparei...
Bobinier
Transformateurs, alternateurs, moteurs électriques, rien de tout cela n’a de secret pour le bobinier de la construction électrique. Quelle que soit leur puissance, machines tournantes (moteurs)...
Domoticien
Chauffage ou climatisation programmables à distance, alarmes incendies, interphones, arrosage du jardin automatique : bienvenue dans l'univers de la domotique ! Ensemble des techniques de gestion ...
Electromécanicien
Installer, surveiller, entretenir et dépanner : telles sont les missions de l'électromécanicien. Robots industriels, engins de levage, compresseurs, moteurs ou machines-outils, ce professionnel...
Electrotechnicien
Appareils médicaux, alarmes, climatisation mais aussi machines industrielles ou portes automatisées : l'électrotechnicien assure l'installation, la mise en service, le dépannage et la maintenan...

Les fiches diplômes du domaine

Industrie

Bac Pro Electrotechnique, Energie, Equipements communicants
Le titulaire du diplôme développe des compétences dans les domaines de la production, du transport, de la distribution et de la transformation de l'énergie électrique. Il assure la mise en œu...
Bac pro Microtechniques
Le titulaire du diplôme assure l'assemblage, le montage, les tests et les mesures de contrôle des systèmes microtechniques. Il est aussi capable d'effectuer la maintenance et les réparations de...
Bac pro Systèmes électroniques numériques
Les titulaires de ce bac pro apprennent à préparer des équipements, à installer des systèmes électroniques, à les tester, à les configurer, à s'assurer de leur bon fonctionnement et à s'o...
BEP Métiers de l’électronique (intégré au cursus bac pro en 3 ans)
Ce diplôme est devenu le BEP Systèmes électroniques industriels et domestiques, lui-même en cours de redéfinition pour devenir une Seconde professionnelle à la rentrée 2010.Le titulaire du d...
​BP électronique
Le titulaire du diplôme est amené à procéder aux essais de fonctionnement des matériels électroniques (mesures, réglages, contrôles). Il est capable de déceler les anomalies et d'analyser ...

Publicité