Perruquier

  • Description
  • Salaire
  • Évolution de carrière
  • Pré-requis
  • Où se renseigner

Concevoir, fabriquer, poser et faire l'entretien des perruques ou des postiches : c'est le métier du perruquier. Il travaille à partir de cheveux naturels, synthétiques ou de poils. Son univers : l'esthétique personnelle, l'industrie de la mode pour les agences de mannequins ou les salons de coiffure, et les productions artistiques, dans le cinéma, la télévision...

Le perruquier conçoit et fabrique de perruques et des postiches, mais aussi des barbes et des moustaches ! Il travaille généralement en collaboration avec un décorateur au théâtre ou un réalisateur au cinéma, à la télévision et dans la publicité. Dans un atelier, il est en mesure d'assurer les différentes étapes de fabrication. Mais si l'atelier est important, chaque étape peut être confiée à un spécialiste.

Au moment de la fabrication et du montage des perruques en cheveux naturels, on assiste à plusieurs étapes à savoir la prise de mesures (tour de tête, départ de l'implantation du front jusque la nuque...) afin d'établir un patron en aplat (l'équivalent d'une toile en couture) qui sera en cellophane, la fabrication du bonnet à partir du patron de cellophane. Il est posé sur une tête en bois qui permettra l'implantation du cheveu et la couleur du tulle est fonction de la couleur de la peau dans le but de rendre les raccords invisibles. Les mailles sont plus ou moins lâches en fonction de la destination : le théâtre ou le cinéma.

Ensuite le perruquier procède à la pesée qui permet de savoir au poids la surface qui sera recouverte (toute la tête ou une partie de tête). On passe au cardage après l'élimination des cheveux trop courts dans le but d'effectuer une sorte de démêlage. Le douillage consiste à mélanger plusieurs tons de cheveux pour obtenir une nuance et il peut à ce niveau recolorer une partie des cheveux sélectionnés. Il ne restera plus que l'implantation manuelle par le biais des crochets spécifiques. Elle peut être de gauche à droite, vers le bas ou orientée vers le haut. La tresse sera montée de manière mécanique et les cheveux sont piqués à la machine puis cousus sur les parties élastiques du bonnet. L'ultime étape est l'entretien de la perruque et son devenir. Elle est nettoyée avec un shampoing doux, un démêlant ou bien une lessive et un adoucissant.

Par ailleurs, le perruquier peut discuter avec un client de la coupe désirée, il fait office de conseil et évalue le prix de revient de la perruque et postiches en fonction de la forme, nature des cheveux et quantité demandée. Il peut exercer son activité dans des lieux diversifiés tels que les salons de coiffure de type familial ou franchisés, les entreprises de soins capillaires, les studios de cinéma ou de mode. Il prospecte aussi, s'il le veut à domicile ou directement chez les particuliers.

Le perruquier doit avoir une parfaite maîtrise des techniques et des produits capillaires, posséder un sens esthétique, être disponible, instaurer une relation de confiance et de fidélisation de la clientèle.

Synonyme: Coiffeur

Tous droits réservés Kelformation

- Débutant : SMIC

- Expérimenté : entre 1 300 et 1 500 euros/mois.

Dans un salon de coiffure, le perruquier peut aussi se spécialiser (shampouinage, coloriste, « permanentiste »). Il peut aussi être à la foire coiffeur-perruquier, ou maquilleur. Il peut devenir chef-coiffeur et diriger une petite équipe.

Ce professionnel peut également se mettre à son compte et faire des perruques pour le grand public.

Niveau requis : CAP à bac

L'accès au métier se fait soit par apprentissage, soit compagnonnage ou à travers une formation technique. Il est accessible aux hommes et aux femmes.

- CAP, perruquier posticheur, avec les MC (mentions complémentaire), coloriste permanentiste, styliste visagiste.

- BM (brevet de maîtrise) la gestion d'un salon de coiffure.

- BP coiffure option styliste-visagiste, option coloriste permanentiste.

Fédération nationale de la coiffure française
75002, Paris
Tél. 01 42 61 53 24

FNPCA
Fonds national de promotion et de communication de l'artisanat
Etablissement public administratif
28-30 rue des Peupliers 75013 Paris
Tel : 01 44 16 80 30 - Fax : 01 44 16 80 39
www.artisanat.info

Sur le web :
www.cidj.com

Publicité