Trader

  • Description
  • Salaire
  • Évolution de carrière
  • Pré-requis
  • Où se renseigner

Appelés « golden boys » depuis les années 80, les traders sont des négociateurs de valeurs engagés par une banque ou une société de bourse.

Spéculateurs financiers redoutables, fins analystes économiques, ils n’ont qu’une mission : anticiper les fluctuations permanentes des cours des valeurs pour faire des profits.
Le métier de trader est une spécialité du commerce international et une activité assez stressante et à haut risque.

En effet, le trading demande une réactivité permanente puisqu’il faut décider en temps réel de l’achat ou de la vente d’actions, de devises, d’obligations ou d’options.

Concrètement, le trader doit acheter aux uns pour revendre à d’autres.

Pour y parvenir, il est armé de plusieurs téléphones, de fax, de micro-ordinateurs qui délivrent les informations en temps réel et permettent de surveiller l’évolution des marchés internationaux. Il apprécie les risques, fixe parfois le prix des produits et négocie, minute par minute, leurs transactions.

Il a une bonne maîtrise du fonctionnement de l’économie, des concepts mathématiques, de l’informatique, sans oublier une parfaite connaissance de l’anglais. Le trader a également des compétences administratives et d’excellentes notions de gestion.

Il est résistant physiquement et moralement car les salles de marchés (ou « front office ») dans lesquelles il travaille sont toujours en effervescence et bruyantes. Les journées de travail sont longues puisque l’ouverture des bourses des marchés internationaux se succèdent tout au long de la journée (Tokyo, Paris, Londres , New York).

En général, il travaille dans les grandes villes, où sont implantées les Bourses de valeurs, les sièges des grandes entreprises, les sociétés de Bourse. Cependant, l’évolution de l’informatique permet une décentralisation.
Tous droits réservés CIDJ

On peut se spécialiser dans la gestion d’actions, de bons du Trésor, de devises (cambiste)…
Un trader peut devenir Market Maker, ou « teneur de marché ». Cela implique sa présence active sur le marché, il doit produire des prix compétitifs en toutes circonstances.

Un trader peut aborder d’autres métiers de la finance et de la Bourse : gestionnaire de portefeuille, trésorier d’entreprise… Il peut également travailler au « back office » et contrôler l’exécution des ordres, l’encaissement des ventes.

Le salaire d’un trader est très variable. Il est calculé à partir d’une rémunération de base à laquelle on ajoute une rétribution proportionnelle aux profits obtenus. En moyenne, un trader touche entre 3 800 € et 6 350 € par mois.
Pour devenir trader, il faut être diplômé d’une école de commerce ou de gestion, ou  titulaire d’un 3e cycle universitaire en finances, gestion, droit ou économie.

Une parfaite maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères est indispensable.

Quelque soit votre profil, pour vous aventurer dans une salle de Front Office une solide formation initiale en mathématiques ainsi qu’une expérience dans le secteur bancaire ou boursier confirmée par une formation professionnelle complémentaire sont des atouts majeurs.

Centre de formation de la profession bancaire
CFPB
le CNIT-TSA 84001
92919- PARIS-LA-DEFENSE Cedex 
Tél : 01 41 02 55 00
www.cfpb.fr

Voir les formations pour ce métier

Liste des formations Trader

Cycle Mastère Professionnel * Audit Conseil Finance (Bac+5) en alternance
Public : Etudiants Diplôme : MP2 Durée : 2 Lieu : Paris 10 ème arrondissement, Beauzelle

L’objectif est d’apporter des outils méthodologiques permettant aux futurs diplômés, dans le domaine comptable, financier et de l’audit d’acquérir rapidement les raisonnements et réfle...

Master 2 Management option Finance et Marchés à Lyon
Public : Etudiants Diplôme : M2 Durée : 2 Lieu : Lyon 2 ème arrondissement

Acquérir un bon niveau académique et professionnel pour prétendre à des postes à responsabilité , en France comme à l'international, dans les activités liées aux marchés financiers (analy...

Bachelor Américain / BBA en Finance (Bac+4)
Public : Etudiants Diplôme : Autre diplôme de niveau BAC+4 Durée : 4 Lieu : Lyon

Ce Bachelor of Business Administration en Management International spécialité Finance dispensé par le Centre d'Etudes Franco Américain de Management de Lyon dans le Rhône (69) a pour objectif ...

Master 2 Management option Audit et Finance d'entreprise à Lyon
Public : Etudiants Diplôme : M2 Durée : 2 Lieu : Lyon 2 ème arrondissement

Acquérir le professionnalisme suffisant pour occuper des fonctions liées à la finance d'entreprise (contrôleur de gestion, directeur financier, consolideur...) et aux métiers de l'audit et du ...

Mastère Finance
Public : Etudiants Diplôme : M2 Durée : 2 Lieu : Paris 12 ème arrondissement

L'objectif des programmes en alternance est de permettre aux étudiants d'intégrer au meilleur niveau et dans les meilleures conditions le monde de l'entreprise, dès le début de leurs études.D...

Les fiches métiers du domaine

Banque - Assurance

Analyste financier
L’analyste financier est avant tout un conseiller. Il étudie au sein d’une banque ou d’une société de bourse des sociétés essentiellement cotées en bourse pour se faire une opinion de l...
Capital investisseur
Avant d'être un métier, le capital investissement, ou private equity, est surtout un rouage essentiel de l'économie française. Consistant à prendre des participations, limitées dans le temps ...
Conseiller en fusions-acquisitions
Opérations d'achat, fusion, introduction en bourse ou vente de filiales, le conseiller en fusions-acquisitions aide les entreprises dans la réalisation de ces différents projets. Il peut égalem...
Déontologue / Compliance officer
Scandales financiers, internationalisation des flux et multiplication des réglementations ont favorisé l'émergence du métier de déontologue. Née en pays anglo-saxons, la fonction de complianc...
Gérant d'OPCVM
Fonds Communs de Placement (FCP), Sociétés d'Investissement à Capital Variable (SICAV) et Fonds Communs de Placement dans l'Innovation (FCPI) n'ont pas de secrets pour le gérant d'OPCVM. Son r...

Publicité