Bac pro mécanique : « J’espère toucher un salaire intéressant après mon diplôme »

Publié par Propos recueillis par Aurélie Tachot © Kelformation le

Dylan Abgrall a complété son CAP mécanique par un Bac professionnel Maintenance des véhicules automobiles. Actuellement en seconde, ce passionné de voitures apprécie de partager son temps entre le CFA et l’entreprise.

Pourquoi avez-vous choisi cette voie ?

Depuis que je suis petit, les voitures m’attirent. Une fois mon CAP Mécanique Maintenance des véhicules industriels en poche, j’ai choisi de poursuivre mes études en Bac pro à l’IFAC de Brest afin de trouver un travail plus facilement et de toucher un salaire plus intéressant une fois diplômé. 

Comment avez-vous trouvé votre entreprise ?

Plutôt que d’envoyer des CV ou des lettres de motivation, je me suis déplacé dans les différents garages automobiles. Finalement, le cousin de mon père a récemment ouvert un garage et a accepté de m’embaucher en contrat d’apprentissage, dès le début de mon CAP. En Bac pro, le rythme de mon alternance est de 15 jours au CFA et 15 jours en entreprise. 

Que pensez-vous de votre formation ?

Elle me plait, même si j’ai ressenti une différence de niveau entre le CAP et le Bac Pro. Mais je m’accroche ! 

Quels sont vos projets ?

Après ma terminale, je chercherai du travail. Je n’ai pas envie de continuer mes études. Il y a de grandes chances pour que mon patron actuel m’embauche en tant que mécano après mon diplôme. Je serai alors autonome sur toutes les réparations automobiles.

 

A lire également: bac pro maintenance des véhicules: la star des formations en mécanique

Découvrir les offres de bac pro mécanique

 

Commentaires

Tous les champs sont obligatoires.


Vos réactions

Pas de commentaire

Publicité

Les dernières brèves

Dans la même rubrique