Bac pro mécanique : « Ma formation est très variée »

Publié par Propos recueillis par Aurélie Tachot © Kelformation le

Antoine Briend a pour objectif de travailler dans le monde agricole. Il a choisi de suivre le Bac professionnel Maintenance des matériels en alternance. Aujourd’hui en terminale, il réalise son apprentissage au sein d’une concession bretonne.

Pourquoi avez-vous choisi cette voie ?

Après un DUT en génie mécanique, j’ai voulu m’orienter vers la maintenance agricole. Je cherchais une formation courte et pratique. J’ai d’abord passé un examen de niveau, puis le lycée Henri Avril de Lamballe m’a proposé de faire un Bac pro en deux ans au lieu de trois. 

Comment avez-vous trouvé votre entreprise ?

En première, j’ai effectué mon alternance dans le garage que tiennent mes parents. Comme je souhaitais découvrir de nouvelles méthodes de travail et vendre du matériel agricole, cette année, j’ai envoyé cinq CV à des concessions que je connaissais bien. J’ai signé un contrat de professionnalisation avec l’une d’entre-elles. 

Que pensez-vous de votre formation ?

Ma formation me convient bien car elle est très variée. Ce que je préfère ce sont les cours qui ont lieu en atelier : nous abordons différentes pannes et faisons appel à nos capacités de recherche. Les cours de gestion sont, eux aussi, intéressants et ils me seront utiles si je choisis de m’associer avec mes parents. 

Quels sont vos projets ?

J’hésite encore ! Je vais peut-être prolonger mon Bac pro par un BTS en mécanique… Ensuite, il est possible que je reste quelques années au sein de la concession où je suis en alternance en ce moment, ou bien que je travaille aux côtés de mes parents.

 

A lire également: bac pro maintenance des matériels: pour des compétences variées 

Découvrir les offres de bac pro mécanique

Commentaires

Tous les champs sont obligatoires.


Vos réactions

Pas de commentaire

Publicité

Les dernières brèves

Dans la même rubrique