Bac pro mécanique : « mon entreprise me propose un poste après mon diplôme »

Publié par Propos recueillis par Aurélie Tachot © Kelformation le

Mickaël Rousseaux est en terminale Bac pro Maintenance des équipements industriels. A l’issue de ses études, l’entreprise qui l’accueille en alternance prévoit de l’embaucher.

Pourquoi avez-vous choisi cette voie ?

Avant d’intégrer le Bac pro Maintenance des équipements industriels du lycée Joliot Curie d’Hirson, j’ai suivi un CAP Conduite de systèmes industriels qui ne m’a pas plu. Comme j’aimais démonter et réparer des équipements, je me suis réorienté. 

Comment avez-vous trouvé votre entreprise ?

J’ai envoyé mon CV et ma lettre de motivation dans une quinzaine d’entreprises. Comme je n’avais pas beaucoup de réponses, mon professeur de construction a appuyé ma candidature auprès d’une de ses connaissances qui travaillait dans une entreprise fabriquant des fenêtres de train. Il m’a ainsi aidé à signer un contrat en alternance. 

Que pensez-vous de votre formation ?

En atelier, j’apprécie de pouvoir faire de la mécanique, de l’électricité et de l’automatisme sur des petits moteurs. En entreprise, j’aimerais pouvoir faire moins de production et plus de maintenance. Ce qui me déçois le plus… c’est que nos machines tombent rarement en panne ! 

Quels sont vos projets ?

Je ne vais pas poursuivre mes études en BTS car je pense que je ne réussirai pas à suivre. Il est possible que l’entreprise dans laquelle je suis en alternance me propose un poste en production, pour faire du cintrage. 

A lire également: bac pro maintenance des matériels: pour des compétences variées

Découvrir les offres de bac pro mécanique

Commentaires

Tous les champs sont obligatoires.


Vos réactions

Pas de commentaire

Publicité

Les dernières brèves

Dans la même rubrique