Alternance : 5 conseils pour trouver un employeur

Publié par © Kelformation - Caroline David - le

Vous avez trouvé la formation en alternance dont vous rêvez, mais le plus dur reste à faire : trouver l'entreprise où vous allez apprendre le métier. Pour cela pas de secret, il va falloir cibler, démarcher et surtout séduire les employeurs. Kelformation vous guide.

Si la plupart établissements de formation vous aident à trouver l'entreprise partenaire de votre contrat d'alternance, ce n'est pas toujours le cas. « Nous avons un vivier d'entreprises et un vivier de candidats normalement faits pour s'entendre, explique Martine Gaillard, directrice du marketing opérationnel à l'AFPA, l'Association nationale pour la formation des adultes. Mais parfois, les demandes ne coïncident pas pour une question de date ou d'emplacement géographique. Il faut alors aller chercher ailleurs et construire un argumentaire solide pour décrocher un poste. »

1. Mettez-vous dans la peau d'un chercheur d'emploi

L'alternance vous permet de décrocher un diplôme, mais n'oubliez pas qu'un contrat d'apprentissage, ou un contrat de professionnalisation, c'est avant tout un contrat de travail. « La recherche d'une entreprise en contrat d'alternance est exactement la même qu'une recherche d'emploi classique », explique Philippe Prévot, conseiller en formation continue au sein de la délégation académique à la formation continue d'Amiens (DAFCO).

Pas question donc de se présenter comme un étudiant qui veut obtenir son diplôme. « Il faut mettre en avant votre envie de travailler dans le domaine bien particulier de l'entreprise que vous démarchez et ne surtout pas dire : « Mon seul objectif est d’obtenir un BTS ». Le diplôme c'est votre affaire, l'entreprise cherche surtout quelqu'un pour répondre à ses besoins.

2. Peaufinez votre CV et votre lettre de motivation

Prenez le temps de travailler votre CV pour le rendre le plus professionnel possible en ciblant les informations qui intéresseront votre futur employeur. Pas besoin de lister toutes vos expériences si certaines n'ont rien à voir avec le poste convoité. Misez sur la qualité plutôt que sur la quantité.

La lettre de motivation vous permettra quant à elle d'expliquer les raisons de votre choix. Qu'est-ce qui vous plaît dans cette entreprise ? Pourquoi choisir celle-ci plutôt qu'une autre ? Renseignez-vous sur l'employeur pour montrer clairement votre intérêt et susciter sa curiosité envers votre démarche.

Plus vous aurez défini et affiné votre projet professionnel, plus vous serez intéressant pour l'employeur. Que vous trouviez vous même l'entreprise ou que vos formateurs vous y aident, il est capital de savoir expliquer vos motivations et montrer la cohérence de vos choix. Responsable du Service Formation Continue-Alternance à l'IUT de Saint-Étienne, Jean-Christophe Leclaire est régulièrement sollicité par les entreprises de son bassin d'emploi en recherche de candidats. C'est donc lui qui est en charge de la première sélection. « Nous épluchons chaque dossier pour retenir les meilleurs profils. Ceux qui ont un projet professionnel bien établi ont généralement plus de chances car il faut répondre à un réel besoin d'emploi de la part de l'entreprise. »

4. Faites jouer votre réseau et prospectez autour de vous

Annonces d'emploi, forums, salons ou fédérations professionnelles, toutes les pistes sont bonnes à suivre et vous devez ouvrir l'œil pour déceler les entreprises qui peuvent avoir besoin de vous. Au-delà de ces démarches classiques, n'hésitez pas à solliciter vos proches. Famille, amis, étudiants de votre entourage ou association d'anciens élèves constituent votre premier réseau. Alors activez-le, il vous permettra peut-être de nouer un contact privilégié avec une entreprise.

5. Sachez argumenter l’intérêt de l’alternance auprès de l'employeur

Certains secteurs d'emploi sont en tension et recherchent de jeunes candidats. Mais d'autres sont plus difficiles d'accès. « Il faut alors montrer à l'employeur tous les avantages que comporte un contrat d'alternance, explique Martine Gaillard, directrice du marketing opérationnel à l'AFPA. Non seulement cela lui coûte moins cher qu'un contrat de travail classique, mais en plus cela peut être envisagé comme une période d'essai, à l'issue de laquelle il pourra ou non vous embaucher, sans aucune obligation. C'est de plus un excellent moyen pour apprendre à mieux se connaître tout en étant formé directement aux pratiques de l'entreprise. »

Commentaires

Tous les champs sont obligatoires.


Vos réactions

Pas de commentaire

Publicité

Les dernières brèves

Dans la même rubrique