Les aides financières en apprentissage

Publié par © Kelformation - Séverine Dégallaix le

Prise en charge des titres de transport, aides au logement, avantages du comité d’entreprise ou des Conseils régionaux… Les aides financières octroyées aux étudiants en alternance sont aussi diverses que variées. Voici les clés pour apprendre à s'y retrouver.

En tant qu’alternant en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage, « vous avez officiellement le statut de salarié, prévient David Brun, directeur de la communication et du développement économique de l’ISEN Toulon. Ce qui signifie que vous ne pouvez pas compter sur les aides financières spécifiques aux étudiants. » Exit, donc, les bourses d’études et autres allocations universitaires. D’autres avantages peuvent toutefois vous être accordés.

 

Les aides aux logements pour apprentis

L’Aide personnalisée au logement (APL) est versée à toute personne en France qui remplit un certain nombre de conditions, notamment de ressources. Pour savoir si vous y avez droit, rendez-vous sur le site web de la Caisse d’allocation familiale (CAF).

Si vous avez moins de 30 ans, vous pouvez déposer un dossier auprès du Comité interprofessionnel pour le logement (CIL) afin d’obtenir l’aide « Action logement » (anciennement 1 % logement). L’aide Mobili-Jeune est une subvention de 100€ par mois maximum, destinée à faciliter l’accès au logement des jeunes. Elle est versée sur une période de six à dix-huit mois, en fonction des revenus des demandeurs.

 

Les prestations sociales générales

L’Allocation de rentrée scolaire est, elle aussi, octroyée sur conditions de ressources. « Elle peut être versée à l’apprenti de moins de 18 ans au 16 septembre de la rentrée scolaire si son salaire mensuel ne dépasse pas 857 euros », explique Elisabete Da Silva Veloso, conseillère au sein du Centre d’information et de documentation jeunesse (CIDJ).

Les allocations familiales peuvent également constituer une aide intéressante. Si vos parents correspondent au profil des bénéficiaires en matière de revenus et de nombre d’enfants, ils continueront à percevoir les allocations familiales jusqu’à ce que vous atteigniez vos 20 ans, si toutefois votre salaire n’excède pas les 857 euros par mois.

 

Les avantages accordés par l’entreprise

Bénéficier des coups de pouces du Comité d’entreprise (CE), c’est un des intérêts du statut de salarié. Si vous vous trouvez dans une entreprise assez grande pour avoir un CE, vous avez droit aux mêmes avantages que vos collègues.

Commencez par vous renseigner et sachez que ces avantages peuvent notamment comprendre des tickets restaurant, la prise en charge d’une partie de la carte de transport, des chèques vacances ainsi que des chèques cadeaux.

 

Les aides spécifiques de l’Etat

La particularité de votre contrat vous donne droit à d’autres aides financières en plus de celles dont vous bénéficiez en tant que salarié. Parmi elles : les aides à la reprise d’emploi. Il s’agit en réalité de trois aides : une au déplacement (quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle), une à la double résidence et une au déménagement. Vous pouvez les obtenir si votre entreprise se trouve a plus de 60km de votre domicile. Si vous signez un contrat d’alternance alors que vous êtes un demandeur d’emploi de moins de 26 ans, vous y êtes peut-être éligible. Renseignez-vous auprès de Pôle emploi ou de la Mission locale qui vous suit.

Par ailleurs, sachez que les apprentis sont exonérés d’impôt sur le revenu si la totalité des salaires perçus ne dépasse pas le seuil définit par le Trésor public, soit 16 416 euros pour l’année 2011.

 

Les aides régionales aux étudiants en alternance

Il existe une exception notable à la règle des aides réservées aux étudiants : « les apprentis bénéficient très souvent des mêmes tarifications avantageuses que les étudiants en ce qui concerne les abonnements de transports », précise Elisabete Da Silva Veloso.

En Ile-de-France par exemple, les moins de 26 ans scolarisés (y compris en contrat d’apprentissage) profitent de la carte « imagine R ». Elle permet par ailleurs de bénéficier de réductions dans des magasins, de tarifs préférentiels pour des spectacles ou encore d’avantages dans des lieux de loisirs. Vous pouvez l’obtenir auprès d’un guichet de la RATP, de la SNCF transilien ou auprès d’Optile. Seul bémol : les étudiants en contrat de professionnalisation ne peuvent profiter de cet avantage.

En PACA, la carte « ZOU » offre la gratuité des trajets domicile-lieu d’études pour l’utilisation des transports en commun. Mise en place l’an dernier, cette carte peut-être délivrée au Conseil régional.

Un conseil pour tous les apprentis partout en France : prenez contact avec votre Conseil Régional. Vous découvrirez précisément à quoi vous avez droit en termes de transport, de logement, de culture… Et même si certaines des aides ne sont pas de son ressort, l’organisme pourra vous orienter vers les autorités compétentes comme le Conseil général, par exemple.

Commentaires

Tous les champs sont obligatoires.


Vos réactions

  • Eric
    Bonjour,

    J'ai commencé le 25 aout 2014 à travailler dans une société en contrat de professionnalisation. Les compagnons du devoir vont assurer la formation.

    Je viens d'apprendre que je vais devoir payer de ma poche le cout du trajet, repas, hébergement.

    13 semaines en internat, plus le transport = 3700 euros. Pour la première année.

    Je gagne 75% du smic.

    Mon employeur n'a pas été clairement mis au courant de cela. Et moi a aucun moment de la part des compagnons du devoir.

    Soit je paye, soit mon employeur arrête mon contrat.

    Je réfléchis...

    J'écris cela juste pour avertir que c'est apparemment fréquent de la part des compagnons du devoir.

    Je ne sais pas, si je poursuivrais ma formation avec le tour de France, si je dois accepter que la loi ne soit pas respectée.

    La réponse des Compagnons : estimez-vous heureux d'avoir une entreprise qui accepte de vous prendre en contrat de professionnalisation.
    Sauf que l'entreprise touche des subventions, et que cette entreprise est une super entreprise qui n'a pas été informée par eux qu'elle devait prendre en charge ce cout.

    Je vais devoir payer 3700 euros de ma poche, pour pouvoir continuer à travailler et me former.

    Internat 166 euros x 13 semaines = 2158
    245 km A/R x 13 s = 3185 km * 0.49 = 1560
    Cout pour moi:
    3700/12mois = 308 euros par mois.

    Voilà, il ne va pas me rester grand chose à la fin du mois, une fois le loyer payé... merci les parents de continuer à m'aider.
    C'est un peu la honte quand même, de travailler et de ne pas s'en sortir.

    Si mon exemple peut servir.

    Répondre

  • Virginie
    Bonjour,
    Nous habitons la Seine Maritime, notre fils suit un BTS en alternance dans le Nord de la France et son employeur se trouve en région Parisienne. Nous avons du lui trouver 2 logements et les frais de déplacement sont très élevés. Etant apprenti il ne peut prétendre aux bourses, existe t-il une aide en plus des APL qu'il peut prétendre que pour 1 seul logement et surtout pour les déplacements sur Lille, Paris et pour venir en Normandie ?

    Répondre

  • louines
    Bonjour,

    Comment faire pour se procurer la carte ZOU? je commence un apprentissage le 6 octobre.

    Merci

    Répondre

  • Béatrice
    Bonjour,
    Mon fils (16 ans en décembre) débute son apprentissage. Je dois l'emmener tous les matins et aller le récupérer le soir soit 60 kms par jour en plus de mes propres déplacements professionnels. Peut-on avoir une aide financière ?
    Cordialement,
    Béatrice

    Répondre

  • isabelle
    mon fils de 16 ans a commencé un apprentissage le 7 juillet 2014 on habite en paca donc il a eu droit à la carte zou mais elle n est pas gratuite elle est à 15€ et il est pensionnaire au cfa a t il droit à une aide pour les frais d hebergements et de restauration au cfa ?

    Répondre

  • Valerie
    Bonjour

    Mon fils de 21 ans entre en apprentissage le 1er octobre en région pays de Loire?Je voulais donc savoir quelles aides peux t-il avoir sachant qu'il se trouve à plus de 200 kms de son domicile il a donc fallu lui louer un studio pour 3 ans.
    merci

    Répondre

  • Nico
    Bonjour,

    J'ai 31 ans et suite à un accident de travail et en pleine reconversion professionnelle, je redeviens étudiant en alternance à la rentrée !

    Ayant une reconnaissance de travailleur handicapé RQTH, et perdant mes ARE de Pole Emploi, puisque je redeviens étudiant en contrat d'apprentissage ...

    Puis je avoir des aides afin de m'aider sur les transports (55km de train tous les jours + tram)et/ou mon loyer ?

    Merci

    Répondre

  • Alban
    Madame, Monsieur,

    Je suis actuellement en contrat d'apprentissage (brevet professionnel peintre). J'aimerais savoir si je pourrai bénéficier d'aide financière pour le logement ou autres ? Je bénéficie actuellement de la CAF mais cela ne m'aide que peut.

    Dans l'attente de vous lire,

    Cordialement.
    Alban GUERIN

    Répondre

  • Laëtitia
    Bonjour,
    Je serais étudiante en alternance en septembre, je ne vis plus avec mes parents et je serais rémunéré 55% du smic etant donné que je n'ai que 19 ans.
    Je vis avec mon copain qui touche un salaire au smic.
    Ma question est la suivante : Puis-je toucher des aides ?

    Répondre

  • David
    bonjour ,

    Je reprend mes études a partir de septembre ( BPJEPS SPORT COLLECTIF) . J'aimerai savoir a quel aide je pourrai avoir sachant que j'ai un appartement qui me coûte 450 euros par mois , aurai-je aussi droit a des aides au transport ? car le lieu de ma formation se trouve a 67 km de mon domicile .

    Cordialement ,
    Mr Bufflier David

    Répondre

Publicité

Les dernières brèves

Dans la même rubrique