Les aides financières en apprentissage

Publié par © Kelformation - Séverine Dégallaix le

Prise en charge des titres de transport, aides au logement, avantages du comité d’entreprise ou des Conseils régionaux… Les aides financières octroyées aux étudiants en alternance sont aussi diverses que variées. Voici les clés pour apprendre à s'y retrouver.

En tant qu’alternant en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage, « vous avez officiellement le statut de salarié, prévient David Brun, directeur de la communication et du développement économique de l’ISEN Toulon. Ce qui signifie que vous ne pouvez pas compter sur les aides financières spécifiques aux étudiants. » Exit, donc, les bourses d’études et autres allocations universitaires. D’autres avantages peuvent toutefois vous être accordés.

 

Les aides aux logements pour apprentis

L’Aide personnalisée au logement (APL) est versée à toute personne en France qui remplit un certain nombre de conditions, notamment de ressources. Pour savoir si vous y avez droit, rendez-vous sur le site web de la Caisse d’allocation familiale (CAF).

Si vous avez moins de 30 ans, vous pouvez déposer un dossier auprès du Comité interprofessionnel pour le logement (CIL) afin d’obtenir l’aide « Action logement » (anciennement 1 % logement). L’aide Mobili-Jeune est une subvention de 100€ par mois maximum, destinée à faciliter l’accès au logement des jeunes. Elle est versée sur une période de six à dix-huit mois, en fonction des revenus des demandeurs.

 

Les prestations sociales générales

L’Allocation de rentrée scolaire est, elle aussi, octroyée sur conditions de ressources. « Elle peut être versée à l’apprenti de moins de 18 ans au 16 septembre de la rentrée scolaire si son salaire mensuel ne dépasse pas 857 euros », explique Elisabete Da Silva Veloso, conseillère au sein du Centre d’information et de documentation jeunesse (CIDJ).

Les allocations familiales peuvent également constituer une aide intéressante. Si vos parents correspondent au profil des bénéficiaires en matière de revenus et de nombre d’enfants, ils continueront à percevoir les allocations familiales jusqu’à ce que vous atteigniez vos 20 ans, si toutefois votre salaire n’excède pas les 857 euros par mois.

 

Les avantages accordés par l’entreprise

Bénéficier des coups de pouces du Comité d’entreprise (CE), c’est un des intérêts du statut de salarié. Si vous vous trouvez dans une entreprise assez grande pour avoir un CE, vous avez droit aux mêmes avantages que vos collègues.

Commencez par vous renseigner et sachez que ces avantages peuvent notamment comprendre des tickets restaurant, la prise en charge d’une partie de la carte de transport, des chèques vacances ainsi que des chèques cadeaux.

 

Les aides spécifiques de l’Etat

La particularité de votre contrat vous donne droit à d’autres aides financières en plus de celles dont vous bénéficiez en tant que salarié. Parmi elles : les aides à la reprise d’emploi. Il s’agit en réalité de trois aides : une au déplacement (quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle), une à la double résidence et une au déménagement. Vous pouvez les obtenir si votre entreprise se trouve a plus de 60km de votre domicile. Si vous signez un contrat d’alternance alors que vous êtes un demandeur d’emploi de moins de 26 ans, vous y êtes peut-être éligible. Renseignez-vous auprès de Pôle emploi ou de la Mission locale qui vous suit.

Par ailleurs, sachez que les apprentis sont exonérés d’impôt sur le revenu si la totalité des salaires perçus ne dépasse pas le seuil définit par le Trésor public, soit 16 416 euros pour l’année 2011.

 

Les aides régionales aux étudiants en alternance

Il existe une exception notable à la règle des aides réservées aux étudiants : « les apprentis bénéficient très souvent des mêmes tarifications avantageuses que les étudiants en ce qui concerne les abonnements de transports », précise Elisabete Da Silva Veloso.

En Ile-de-France par exemple, les moins de 26 ans scolarisés (y compris en contrat d’apprentissage) profitent de la carte « imagine R ». Elle permet par ailleurs de bénéficier de réductions dans des magasins, de tarifs préférentiels pour des spectacles ou encore d’avantages dans des lieux de loisirs. Vous pouvez l’obtenir auprès d’un guichet de la RATP, de la SNCF transilien ou auprès d’Optile. Seul bémol : les étudiants en contrat de professionnalisation ne peuvent profiter de cet avantage.

En PACA, la carte « ZOU » offre la gratuité des trajets domicile-lieu d’études pour l’utilisation des transports en commun. Mise en place l’an dernier, cette carte peut-être délivrée au Conseil régional.

Un conseil pour tous les apprentis partout en France : prenez contact avec votre Conseil Régional. Vous découvrirez précisément à quoi vous avez droit en termes de transport, de logement, de culture… Et même si certaines des aides ne sont pas de son ressort, l’organisme pourra vous orienter vers les autorités compétentes comme le Conseil général, par exemple.

Commentaires

Tous les champs sont obligatoires.


Vos réactions

  • Emilie
    Bonjour,
    Je souhaiterais faire un contrat de professionnalisation. J'ai 25 ans. J'ai un petit garçon de 2 ans. Après avoir étudié les grilles de rémunération, je peux prétendre à 70/80 % du smic. Je touche 1100 euros par mois au chomage. Avec mes charges et autres, je ne pourrais surement pas vivre avec les 700/800 euros. A quelles aides puis-je prétendre pour reprendre un contrat en alternance? Serais-je condamnée à faire de l'intérim en usine toute ma vie, j'aimerais reprendre mon cursus.

    Répondre

  • Jeanne
    J'ai actuellement 17 ans, je vais rentrer aux compagnons du devoir en septembre. Je vais devoir payer 650e par mois pour le logement et pour la nourriture du soir, sauf que je vais toucher que 679e par mois, en sachant que je dois prendre à ma charge les repas du matin et du midi, plus tout ce qui est lessive, savon, etc...
    Le problème c'est que personne de ma famille peut m'aider financièrement. Je vais avoir ma majorité le 15 octobre, je me demande donc ce que je pourrais avoir comme aide financière.

    Répondre

  • Kelformation
    @Michel: bonjour, c'est un sujet complexe.
    En théorie, dans un contrat d'apprentissage, l'étudiant a des périodes de formation et des périodes en entreprise qui sont clairement définies à l'avance.
    Si l'école de votre fils fait le pont, et que cela tombe pendant une période de formation, normalement, votre fils n'a pas à travailler.
    En revanche, si ce pont n'est pas comptabilisé dans une période de formation, dans le calendrier qui a été soumis à l'entreprise à l'avance, celle-ci peut en effet exiger qu'il viennent travailler.

    Répondre

  • Michel
    Mon fils fait un apprentissage dans le bâtiment, il a 17 ans et il est une semaine à l'école et deux semaines en entreprise, sur sa semaine d'école il se trouve que ça tombe sur le pont du 8 mai (l'école fait le pont), l'employeur veut l'obliger à venir travailler le 9 mai (donc sur sa semaine école), en a t'il le droit ?

    Répondre

  • MARC
    Bonjour
    1°) je suis en apprentissage actuellement et pour environ 4 mois je désirerai prendre un studio de 380€ pourriez vous me dire les avantages que je peux bénéficier ? Je suis né
    le 15/O7/1994
    2°) Mon amie est en bac prof alternance elle a 16ans, qu'elle serait la meilleure solution pour que nous puissions bénéficier d'allocations Nous avions pensé nous mettre en colocation d'aprés vous quel serait notre avantage merci cordialement

    Répondre

  • marie jo
    Ma fille est en contrat d'alternance, elle prépare un bac ASSP. Elle suit ses cours à clermont ferrand (63) (120Km de chez moi) et fait son apprentissage à Clamecy (58) (150km de chez moi) . J'habite l'Allier (03). Si vous prenez le temps de regarder une carte, vous verrez que ce n'est pas tout près.
    on prone pour l'alternance mais finalement il est très difficile pour une jeune de 16 ans de trouver une entreprise qui accepte de jouer le jeu…
    Il a donc fallu frapper à de nombreuses portes et par chance, une maison de retraite dans une petite commune de la Nièvre, gérée par un directeur sympathique et faisant énormément confiance aux jeunes a bien voulu prendre ma fille sur trois ans. La logistique est malgré tout très compliquée et je me demande s'il n'existerait pas des aides pour elle. Comme vous le savez, elle ne touche que 25% du SMIC la première année et les charges sont lourdes. Frais de transport, d'intendance etc….pour le logement, elle arrive à se débrouiller car il existe encore de la solidarité dans notre société.
    Je vous remercie de bien vouloir me donner quelques conseils et de bonnes adresses pour que je puisse à mon tour, frapper à leur porte.
    Merci à ceux qui voudront bien prendre le temps de me répondre.

    Répondre

  • Christine
    Ma fille est en contrat d'alternance en région parisienne, son école est à plus de 100 kms, n'habitant pas dans la même région, elle a donc 2 logements d'où 2 locations et je suis obligée de l'aider financièrement, sinon c'est impossible pour elle. A t'elle droit aux APL pour ses 2 locations qui sont dans 2 départements différents ?
    Merci à la personne qui pourrait me renseigner.

    Répondre

  • Michèle
    Rectification :
    1- L'allocation de rentrée scolaire n'est pas versée à l'apprentis mais à sa famille. Donc si l'apprentis perçoit une allocation logement, il n'est plus compté à charge de sa famille (et oui) et aucune ARS ne sera plus versée.
    Il sera aussi rayé de la liste vos enfants à charge pour toutes les allocations familiales, même si c'est bel et bien sa famille qui subvient à tout ses besoins.
    Merci la CAF

    Répondre

  • fabien
    voila moi je suis en apprentissage a l'ifcc et je touche 605.70 et j'ai un logement et je ne peut pas assumer toutes les facture il a t'il une aide financières pour les apprenti ?

    Répondre

  • valentin
    Mon fils Valentin hilde âgée de 17 ans rentre en formation a ilep pour un bac en technicien réseautelecommunication d'entreprise. Je vie seul avec lui . Ma question et de savoir les aides qui peut avoir car on lui a dit qu'il serait payéque 130 euros par mois parce que il n'a pas 18 ans. Pouvez me répondre rapidement et me dire sil a droit a des aides financières merci Madame hilde bernadette voici mon portable 0650140967

    Répondre

Publicité

Les dernières brèves

Dans la même rubrique