Peut-on négocier son salaire en alternance ?

Publié par Benjamin Dusaussoy © Kelformation le

Le salaire minimum des alternants est encadré par la loi… mais rien n’empêche de tenter de négocier son salaire à la hausse. Mais pour demander plus d’argent à son futur employeur… il faut des arguments solides et un profil particulier. Explications.

En tant qu’alternant, vous bénéficiez du statut de salarié. L'entreprise vous verse une rémunération qui correspond aux dispositions légales selon votre âge, votre type de contrat, ainsi que votre niveau de formation. Pour Jacques Guilluy, responsable pédagogique à SKEMA Business School : « Pour que l'entreprise accepte de payer plus son apprenti, elle doit avoir le sentiment qu'on lui apportera une plus-value telle qu'elle a intérêt à motiver le candidat à rejoindre ses rangs. » 

Négocier son salaire, un privilège réservé aux oiseaux rares ?

Négocier son salaire reste donc une possibilité offerte aux candidats qui ont des arguments de poids à mettre dans la balance, comme une expérience atypique ou une compétence singulière. « C'est par exemple le cas dans les matières chiffrées, comme en contrôle de gestion où la maîtrise d'un logiciel ou d'un progiciel peut s'avérer un véritable atout », précise Marina Galderisi, directrice apprentissage et alternance de l’INSEEC Business School. Autre possibilité selon elle : « la connaissance parfaite d'une langue étrangère, comme le chinois ou l'arabe, qui peut se révéler une arme puissante pour des entreprises qui travaillent à l'international, notamment dans le domaine du luxe. Ou encore, la connaissance pointue d'une région du globe suite à un stage à l'international. » Pour les autres, difficile d'envisager quelconque négociation. 

Fixer son salaire sur celui de la convention collective

« Par le biais de conventions collectives négociées, il arrive que certaines entreprises soient au-dessus des minimums légaux. Elles peuvent alors appliquer les mêmes règles aux apprentis qu'aux salariés. Cette manière de procéder est assez fréquente dans le domaine bancaire ou dans celui des assurances », indique Marina Galderisi.

Un conseil : avant de vous rendre en entretien, renseignez-vous sur la convention collective à laquelle répond l'entreprise pour savoir s'il serait possible d'aligner votre rémunération sur la base de cette convention. Autre piste qui vous permettra de mettre sur la table vos exigences : la capacité à faire jouer la concurrence entre plusieurs entreprises, en proposant à l'une d'entre elles de s'aligner sur le même montant si une offre plus intéressante vous a été faite.

Comment et quand négocier ?

Pour Jacques Guilluy : « La question de la rémunération devrait découler d'elle-même à la fin de l’entretien d’embauche et pas avant. Elle est inséparable de cette étape du processus de recrutement où elle peut apparaître comme un élément du package. En aucun cas elle ne peut être un élément isolé. L'objectif du candidat au cours de l'entretien est d'apparaître comme un futur cadre de l'entreprise qui n'est pas seulement venu se former mais offrir des services qui aidera la structure à se développer. » De préférence, évitez d'aborder la question avec un responsable opérationnel. Tournez-vous plutôt vers un professionnel des ressources humaines pour ce genre de demande. Vous pouvez envisager une fourchette supérieure de rémunération allant jusqu'à 10 % du salaire proposé initialement. 

Tenter sa chance après avoir fait ses preuves

Enfin, pour Guy Gascoin, directeur de l’EAC Ecole Atlantique de Commerce (EAC): « Négocier quand on n’a encore rien prouvé est quasiment impossible. Résultats à l'appui, cela devient plus crédible. » Un contrat longue durée en alternance de deux voire trois ans jouera ainsi en votre faveur. « C’est aussi le cas de l'évolution de la mission, précise Marina Galderisi. Par exemple, quelqu'un qui démarre en tant que commercial puis devient ingénieur d'affaires pourra prétendre à une rémunération plus en adéquation avec son statut. »

Commentaires

Tous les champs sont obligatoires.


Vos réactions

Pas de commentaire

Publicité

Les dernières brèves

Dans la même rubrique