Formation d’aide-soignante : mode d’emploi

Publié par Benjamin Dusaussoy © Kelformation le

Accompagner une personne dans les activités de sa vie quotidienne, comprendre l'état clinique d'un patient, lui administrer des soins... Vous souhaitez entreprendre une formation d'aide-soignante ? Zoom sur ce diplôme d'État qui mêle théorie et pratique durant une année.

Hormis l'obligation d'avoir 17 ans à la date d'entrée en institut, l'accès à la formation d'aide-soignante n'exige aucune condition particulière et aucun diplôme préalable.. L’accès à l’institut de formation se fait sur concours. Celui-ci se compose d’une épreuve écrite d’admissibilité puis d’un oral d’admission. Certains candidats sont dispensés de l’épreuve écrite et peuvent se présenter directement à l’oral d’admission. Il s’agit :

  • des titulaires du bac ou équivalent
  • des titulaires d’un diplôme de niveau V (CAP-BEP) dans le secteur sanitaire et social
  • des étudiants ayant suivi une première année de formation d’infirmiers sont dispensés d’épreuve écrite.

Une fois admis, ils entament un cursus de dix mois d'études (pratiques et théoriques), organisés autour de huit modules divisés, ainsi que plusieurs stages cliniques.

Veiller au confort physique et moral des patients

Première volet des études d’aide-soignante, l’accompagnement du patient dans les activités de sa vie quotidienne. « La famille, les religions, le handicap… Nous leur enseignons ce qui détermine la personne de la petit enfance jusqu'à la vieillesse tout en y ajoutant un savoir-faire pratique : l'aide à la toilette, l'équilibre alimentaire ou l'élimination urinaire », témoigne Marie-Fée Truglia, adjointe de direction à l'IFAS de Lyon. 

Découvrez les formations pour devenir aide soignante

Les soins à prodiguer

L'objectif du deuxième module consiste à étudier l’état clinique d’un patient. « Quels sont les signes d'un changement, comment mesurer les paramètres vitaux et avec quels instruments », commente Marie Fée Truglia. Puisque les aides-soignants sont habilités à administrer des soins dans certaines situations, la formation aborde ensuite l'accompagnement des personnes dans un contexte médicalisé. « Ce module de cinq semaines inclut notamment des exercices pratiques sur la prise en charge d'un patient qui va être opéré, qui est porteur d'appareillage ainsi que des notions en pharmacie. » 

Savoir manipuler un patient

Domaine suivant : l'ergonomie. C'est à dire, « toutes les règles de sécurité concernant la manutention des personnes, lourdes ou âgées par exemple, sans leur porter atteinte ni se faire mal. » S'en suit une partie destinée à l'hygiène, notamment celle des locaux hospitaliers, d'un cabinet médical ou d'une salle d'attente. « A ce stade, nous les formons, entre autres, aux principes de décontamination des locaux et du matériel face aux risques infectieux qui peuvent exister. » 

Apprendre à communiquer et s’organiser

Autre champ du diplôme : savoir établir une communication efficace avec un patient et son entourage. « Nous recréons des situations de soins à gérer sur le plan relationnel », assure Marie-Fée Truglia.

Les deux derniers modules concernent à la fois le recueil et la transmission des informations dans le but d'assurer la continuité des soins, mais aussi l'organisation du travail au sein d'équipes pluridisciplinaires : comment s'organiser avec ses collègues au quotidien, quelles sont les responsabilités de chacun et leurs compétences respectives. 

Stage : des dispenses pour certains acteurs du monde médical

Au total, chaque étudiant devra réaliser six stages de quatre semaines dans les secteurs sanitaire, social ou médico-social que ce soit en établissement ou à domicile. Objectif : appréhender les réalités du terrain dans différents contextes professionnels. A l'instar des candidats titulaires du diplôme d'auxiliaire de puériculture, d'auxiliaire de vie sociale, de la mention complémentaire aide à domicile ou du titre professionnel d'assistant(e) de vie aux familles, certains acteurs du monde médical seront dispensés de passer un ou plusieurs modules selon leur expérience.

Commentaires

Tous les champs sont obligatoires.


Vos réactions

Pas de commentaire

Publicité

Les dernières brèves

Dans la même rubrique