Les formations les plus populaires dans le secteur de l’aide à la personne

Publié par © Kelformation - Aurélie Tachot le

Les salariés du secteur des services à la personne sont de plus en plus nombreux à vouloir professionnaliser leurs démarches afin de mieux intervenir auprès des personnes malades ou en difficulté. Zoom sur les cinq thématiques de formations les plus en vogue.

Ergonomie, gestes et postures

Les formations relatives à l’ergonomie, aux gestes et aux postures suscitent un intérêt croissant chez les aides-soignants, les auxiliaires de soins et chez les professionnels travaillant dans des structures hospitalières et amenés à porter des personnes fragiles, malades, voire alitées . , souligne Sandrine Clauzure, responsable de la formation continue au sein de l’organisme Infa-Psychorec.

Si cette thématique connaît un fort développement, c’est que la santé des employés est désormais au cœur des préoccupations des structures médicales. Lorsque les arrêts de travail pour cause de lombalgie s’enchaînent au sein d’une équipe, celle-ci sont lourdement impactées.

D’une durée d’un à trois jours, ce type de stage promet aux soignants d’apprendre à ménager leurs dos et à optimiser leurs forces pour porter plus facilement leurs patients, que ce soient des nourrissons, des personnes âgées, hospitalisées ou en situation de handicap moteur. Animées par des kinésithérapeutes, ces formations sont ponctuées de mises en situation concrètes qui permettent d’acquérir des techniques de manutention : le rehaussement couché, le roulement latéral poussé…

Découvrir les formations en ergonomie dans le secteur des services à la personne

L’entretien du cadre de vie

Si la thématique ne colle pas directement à l’actualité, elle fait partie, depuis plusieurs années, des incontournables chez les intervenants à domicile. A noter que ces stages de deux à quatre jours ne requièrent aucun pré-requis. Au programme : connaissance des produits d’entretien et des textiles, techniques de ménage, prévention des risques et règles de sécurité, maintenance du matériel technique, ergonomie, soins aux animaux domestiques et aux plantes, couture… « La formation que nous proposons comprend deux jours de cours ainsi qu’un module spécifique d’une journée qui porte sur les techniques de repassage », illustre Philippe Boulet, directeur du Point info services à domicile du Gard (PISDG).

Également intégrée aux formations initiales, ce type de stage complètement axé sur la pratique permet aux professionnels d’être plus opérationnels dans les tâches ménagères et de « développer un sens de l’organisation », ajoute-t-il.

Découvrir nos offres de formations "entretien du cadre de vie"

Les maladies neurodégénératives

Vieillissement de la population oblige, « les formations sensibilisant aux maladies neurodégénératives font l’objet d’une demande de plus en plus accrue », constate Sandrine Clauzure, responsable de la formation continue au sein de l’organisme Infa-Psychorec. Elles concernent principalement les aides soignant qui travaillent à domicile ou au sein des EHPAD, auprès de personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson. Grâce à ces stages, elles peuvent apprendre à mieux faire face aux problèmes qu’engendrent ces maladies.

L’objectif de ces sessions courtes est d’aider les professionnels à comprendre les effets de la maladie et à être plus à l’aise dans leurs prises en charge quotidiennes. « Ces formations sont généralement suivies par des personnes déjà compétentes dans leurs fonctions mais qui souhaitent gagner en aisance auprès de cas plus particuliers », constate Philippe Boulet. Menées par des psychologues spécialisés, « elles permettent de se sentir moins dépourvu face aux comportements parfois déroutants des malades », ajoute Sandrine Clauzure. Elles ont également pour enjeux d’aider les stagiaires à protéger leurs patients des risques liés à leur maladie : chutes, oubli d’hydratation, horaires de prise des médicaments…

Découvrir nos offres de formations pour accompagner les personnes âgées dépendantes

L’accompagnement de personnes en fin de vie

Considéré comme une priorité de santé publique, l’accompagnement des personnes en fin de vie est une thématique qui trouve écho chez les professionnels du domaine sanitaire et social. Destinées aux infirmiers et aides-soignants intervenants à domicile, dans les EHPAD ou dans les services palliatifs des hôpitaux, ces formations permettent d’apprendre à détecter les besoins du malade, lui apporter du confort, gérer sa douleur. Mais pas que… « Ces stages ont également pour objectif d’aider les soignants à prendre du recul face au décès d’un de leurs patients », souligne Philippe Boulet.

L’attachement affectif et l’épuisement professionnel des soignants sont deux sujets encore tabous largement abordés durant ces formations. « Notre stage est animé par des médecins, psychologues et comédiens et s’appuie sur de nombreux jeux de rôles », note Sandrine Clauzure. Seul hic : ces formations sont généralement plus longues que les précédentes. Or, « il est difficile pour les structures qui travaillent déjà avec des effectifs réduits de détacher leurs salariés durant plusieurs jours », précise-t-elle.

Découvrir les formations d'accompagnement des personnes en fin de vie 

L’approche Snoezelen

Encore peu connue dans l’Hexagone, l’approche Snoezelen fait de plus en plus parler d’elle dans le secteur de l’aide à la personne. « Les demandes pour se former à cette approche étant de plus en plus nombreuses, nous allons intégrer cette thématique dans notre catalogue de formations dès 2014 », explique Sandrine Clauzure.

Très en vogue, cette approche hollandaise propose aux personnels soignants ou accompagnants de créer un environnement proposant des sollicitations sensorielles qui génèrent du plaisir et de la détente chez les patients. Généralement animées par des ergothérapeutes, psychomotriciens et psychologues, ces formations séduisent les professionnels qui travaillent aux côtés d’handicapés, qui, souvent, vivent des expériences d’isolement et d’enferment dans leur propre corps.

Au programme de cette formation : la mise en place d’ateliers sensoriels, la sensibilisation aux outils de communication verbale et non verbale, la création d’un cadre temporel et géographique…

Découvrir nos formations sur l'approche Snoezelen

Commentaires

Tous les champs sont obligatoires.


Vos réactions

  • rahma
    je faire stage srvice a la personne

    Répondre

Publicité

Les dernières brèves

Dans la même rubrique