Les métiers du développement personnel

Publié par Kelformation le

Les métiers du développement personnel recoupent de nombreuses activités que l'on regroupe généralement sous l'appellation de « coach en développement personnel ». Mais il existe d'autres professions qui nécessitent des formations spécifiques.

Le coach en développement personnel

Le coach, ou conseiller en développement personnel, est un consultant en accompagnement, au sens où il accompagne des personnes qu'il motive tout au long d'un parcours d'accomplissement personnel. Pour cela, il met en place des actions qui s'appuient sur ses spécialités, dans le but de favoriser l'équilibre et le bien-être.

Un coach commence tout d'abord par établir une relation de confiance avec la ou les personne(s). Il élabore ensuite un plan d'action en fonction des objectifs et des motivations de chacun, tout en prenant en compte les freins et obstacles individuels. L'accompagnement peut durer quelques jours (dans le cadre d'une formation) ou plusieurs semaines, jusqu'à ce que les objectifs soient atteints.

Par ailleurs, le coach en développement personnel exerce généralement au sein d'une association, d'un centre de remise en forme ou d'un institut de formation. Il peut également intervenir chez des particuliers ou dans les entreprises : on parle alors de coach professionnel.

Aucun diplôme particulier n'est exigé. Néanmoins, le coach peut suivre des formations en université ou en institut privé, ou être titulaire d'un diplôme de psychologie, de sciences sociales ou de sciences humaines. Certaines spécialités (techniques de relaxation et de gestion du stress, reiki, shiatsu, relaxologie) nécessitent en revanche des certifications spécifiques.

 

Devenez coach

Le praticien en programmation neurolinguistique

Parmi les méthodes utilisées dans le cadre du développement personnel, la programmation neurolinguistique (PNL) est particulièrement prisée des professionnels des ressources humaines et de la communication. Il s'agit en fait d'une forme avancée de coaching. Un praticien en PNL se spécialise dans cette méthode par le biais d'une formation allant de 20 à 30 jours au sein d'instituts dédiés, sans avoir besoin de prérequis. Le praticien peut ensuite devenir maître praticien PNL, puis éventuellement, suivre une formation lui permettant d'enseigner à son tour en école de PNL.

Le sophrologue

Médecine non conventionnelle, la sophrologie vise l'épanouissement personnel, ainsi que le bien-être physique et moral – elle entre ainsi pleinement dans le champ du développement personnel. Les séances de relaxation dirigées par le sophrologue peuvent avoir lieu individuellement ou en groupe. Elles ont pour but de diminuer le stress et l'anxiété, atténuer la douleur, se préparer à une épreuve ou à une compétition. Elles peuvent aussi traiter les troubles du comportement ou du sommeil, réduire la dépendance au tabac ou à l'alcool, etc.

Le métier n'est pas réglementé, mais il est possible de suivre des formations prodiguées par le Centre français de formation en sophrologie ou d'intégrer des écoles spécialisées. Entre 300 et 400 heures de formation sont nécessaires. Le sophrologue exerce enfin plutôt en cabinet libéral ou dans un centre de soins.

 

Commentaires

Tous les champs sont obligatoires.


Vos réactions

Pas de commentaire

Publicité

Les dernières brèves

Dans la même rubrique