Comment choisir son école d’art ?

Publié par © Kelformation - Séverine Dégallaix le

Parce que les débouchés sont extrêmement divers dans la sphère artistique, choisir un établissement est une décision délicate. Et si certains critères sont communs à toutes les filières, d’autres, en revanche, sont plus spécifiques. Nos conseils pour s’y retrouver.

La spécialisation de l’école

Les professions artistiques se divisent en trois grandes catégories : l’art pur, la communication et le design. « Pour chaque métier, il y a un diplôme précis : le choix du diplôme dépend donc, en toute logique, du métier visé », souligne Lauriane Duriez, responsable du Centre de ressources de l’Institut national des métiers d'art (INMA). Les écoles d’art « pur » vous conduiront à des activités en rapport avec la peinture, le dessin, la sculpture… Les écoles orientées vers la communication tendent de plus en plus à empiéter sur le numérique. Quant à la filière du design, elle est elle-même divisée en plusieurs spécialités : design graphique, design d’espace, design produit… Pour savoir qui fait quoi, rien de très difficile, selon Emmanuel Tibloux, président de l’Association nationale des directeurs d’écoles d’art (ANDEA). « Il suffit juste de se fier aux noms des écoles ! »

 

Publique ou privée ?

Les écoles d’art publiques dépendent soit du ministère de la Culture, soit du ministère de l’Education nationale. Dans ces deux cas, leur diplôme est forcément reconnu sur le marché du travail. L’autre avantage des établissements publics, c’est qu’ils proposent des frais de scolarité moins élevés (entre 300 et 600 euros d’inscription en moyenne). Si vous vous dirigez vers un établissement privé ou consulaire (c’est-à-dire dépendant des Chambres de commerce et d’industrie), il est recommandé de vérifier si le titre qu’il délivre est bien inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Renseignez-vous également sur le coût puisque dans ces écoles, celui-ci peut facilement atteindre les 10 000 euros par an.

 

L’importance de la pratique

Peut-être plus que dans tout autre cursus, la mise en application de concepts théoriques est indispensable dans les formations artistiques. Avant de jeter votre dévolu sur un établissement, assurez-vous que celui-ci lui accorde l’importance qu’elle mérite : ateliers, travaux pratiques, projets de groupe… Et bien sûr stages ! Vérifiez notamment que l’établissement dispose d’un service de relations entreprises et qu’il entretient ses liens avec les employeurs du secteur. L’étendue du réseau de l’école vous facilitera la tâche lorsque vous voudrez décrocher un stage ou un premier emploi.

 

La variété des débouchés

Avec 80 % des étudiants ayant trouvé un poste dans les trois ans après leur diplôme, les écoles d’art peuvent se vanter d’offrir plus de débouchés qu’on ne pourrait le croire. Certaines écoles affichent de meilleurs taux d’insertion que d’autres. Un critère à prendre en compte, en particulier pour ceux qui veulent littéralement vivre de leur art. En effet, moins de 20 % des diplômés deviennent effectivement artistes professionnels, les autres exerçant leurs talents au sein de musées ou d’entreprises, par exemple. Notez aussi que, comme le remarque Lauriane Duriez, « la majorité des anciens étudiants d’écoles d’art s’installent à leur compte. » Le taux de succès de ces entrepreneurs indépendants à la sortie de l’école est donc également un critère à prendre en compte pour ceux que l’aventure tenterait.

 

Les possibilités de poursuite d’études

Dans les écoles dépendant du ministère de la Culture, le premier cycle est sanctionné du Diplôme national d’arts plastiques (DNAP) ou du Diplôme national d’arts et techniques (DNAT), de niveau Bac +3. Vous pouvez décider d’arrêter là ou de poursuivre vos études jusqu’à l’obtention du Diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP). Dans ce deuxième cas, renseignez-vous sur les options offertes dans votre école : ces deux dernières années dessineront votre avenir professionnel.

 

Le rang aux classements

Pour avoir une idée de la qualité de l’enseignement d’une école, vous pouvez jeter un coup d’œil aux classements tels que le palmarès mondial des meilleures écoles de design. Mais attention : les critères sur lesquels se basent ces "best of" ne sont pas toujours objectifs et ne sont pas forcément les mêmes que les vôtres ! Pour être certain que l’établissement corresponde à vos attentes, le mieux reste donc de se rendre sur place et de participer aux journées portes ouvertes. Cela vous permettra, par ailleurs, de poser toutes vos questions à l’équipe pédagogique.

Commentaires

Tous les champs sont obligatoires.


Vos réactions

Pas de commentaire

Publicité

Les fiches métiers

Les dernières brèves

Dans la même rubrique