A l'ISCOM, des programmes ouverts sur le monde

Publié par © Kelformation le

[Publi-rédactionnel] Avec l’essor de l’international, l’ISCOM, école supérieure de communication et publicité, ouvre des cursus internationaux dispensés en anglais ou en allemand, au sein de son Programme Grande École.

Les métiers de la communication évoluent : l’anglais s’impose en entreprise, l’environnement de travail est multiculturel, les expériences à l’étranger sont une nécessité. Rencontre avec le directeur général de l’ISCOM, Virginie Munch, qui évoque la place de l’international dans les métiers de la communication.

 

Pourquoi avez-vous choisi d’ouvrir un cursus en communication 100% en anglais ?

Je constate un réel engouement de nos étudiants pour l'international car les métiers de la communication sont sans frontières. Actuellement, près de 10% de nos jeunes diplômés choisissent de débuter leur carrière à l’étranger.

Au-delà de la maîtrise des langues étrangères, qui est absolument nécessaire en entreprise, ce qui prime aujourd’hui c’est la capacité à s’adapter à des cultures et environnements de travail différents. Nous avons déjà accentué la pratique de l’anglais pour chacune de nos années d’études. En ouvrant des parcours internationaux, l’ISCOM va plus loin.

Avec notre spécialisation International Global Communications, proposé à l’ISCOM Paris, nous donnons l’opportunité à des étudiants français ou étrangers de suivre une formation en communication intégralement en anglais. 

Comment s’organise la pédagogie au sein des programmes internationaux de l’ISCOM ?

Ces cursus sont construits sur cinq ans, avec stages et semestres internationaux obligatoires. La 5ème année se fait en alternance école/entreprise.

  • Le 1er cycle est consacré à l’apprentissage des techniques de communication, à l’enseignement du marketing et à la connaissance de l’environnement économique international.
  • Le 2ème cycle est axé sur le management de la marque et la gestion de projets de communication dans un contexte international.

Les méthodes pédagogiques mettent l'accent sur le travail en équipe, la gestion de projets de communication pour des entreprises internationales ainsi que les mises en situations professionnelles, à partir de cas réels d’entreprises. Nos étudiants sont ainsi rapidement opérationnels en entreprise. 

En quoi consiste le programme franco-allemand de l’ISCOM?

Nous avons ouvert dans notre établissement de Strasbourg le premier programme franco-allemand en communication. Il s’agit en réalité dune formation multilingue, puisqu’en 1ère année, un tiers des cours sont en français, un tiers des cours sont en allemand et un tiers des cours sont en anglais.  Les enseignements en français s’estompent progressivement au profit d’un renforcement de l’allemand et de l’anglais.

Ce programme est parrainé par Nathalie Ross, qui dirige l’Oréal Allemagne. Nous travaillons aussi avec des professionnels et des entreprises implantés en Allemagne. Comme le marché de la communication tend à s’ouvrir vers l’Est, ce cursus répond totalement à la dynamique économique franco-allemande, qui génère actuellement près de 600.000 emplois par an. 

A quel type de poste peut-on prétendre avec ces formations bilingues ?

A l’issue de la formation, nos étudiants sont préparés à travailler partout dans  le monde et aussi en France, pour des entreprises qui se développent à l’étranger.

Ils peuvent développer la communication de grandes marques et les accompagner dans leur déploiement à l’international sur des postes de Brand Manager, Responsable communication,  Social Media Manager, Consultant en communication internationale, Responsable événements internationaux, Responsable Relations Publiques à l’international,… 

D’après-vous, quelle est la valeur ajoutée d’un cursus à l’international ?

Faire de la communication à l’international, c’est avant tout choisir un monde de partage, de rencontres et d’échange. C’est aussi s’ouvrir à la diversité de cultures et s’enrichir d’expériences professionnelles à l’étranger, particulièrement appréciées des entreprises.

Faire de la communication à l‘international, c’est également montrer son ouverture d’esprit, démontrer son adaptabilité.

Enfin, faire de la communication à l’international, c’est s’engager  sur un parcours qui ouvre de belles perspectives d’évolutions professionnelles, partout dans le monde. 

Commentaires

Tous les champs sont obligatoires.


Vos réactions

Pas de commentaire

Publicité

Les fiches métiers

Les dernières brèves

Dans la même rubrique