En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche de formation, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus/paramétrer

Se former à Tours

Entre Angers et Orléans, Tours est la préfecture de l’Indre-et-Loire en région Centre-Val de Loire. La ville compte 134 000 habitants et son aire urbaine 483 000 habitants, ce qui fait d'elle la plus grande aire urbaine de la région. Tours est également la plus grande cité historique de Touraine, labellisée Ville d'art et d'histoire. Le site de la Loire est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO au titre de paysage culturel.

La région tourangelle s’inscrit dans une dynamique économique principalement tertiaire. Le premier employeur de la région est le CHU de Tours qui emploie 7 000 salariés. Le tourisme occupe également une place assez importante grâce à son patrimoine architectural datant du Moyen-Âge ainsi qu’à plusieurs édifices de la Renaissance. Grâce à l’amélioration significative du réseau routier entre 2000 et 2010, Tours devient aussi un centre logistique majeur de la région. Par ailleurs, la ville accueille le deuxième site de production du groupe Michelin, ainsi que d’autres acteurs dans le domaine du caoutchouc tels que Hutchinson et Tupperware.

Concernant la formation à Tours, l'université François-Rabelais forme près de 25 000 étudiants répartis sur 7 UFR d'enseignements spécifiques, comme les lettres et langues, l'économie, le droit, la médecine, ou encore les arts et les sciences humaines. Il est également possible de se former à Tours via de nombreuses écoles supérieures comme l'École polytechnique, l'institut d'administration des entreprises, ainsi que l'institut européen d'histoire et des cultures de l'alimentation, qui proposent bon nombre de formations supérieures.