En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche de formation, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus/paramétrer

Se former à Troyes

Quand on envisage la formation à Troyes, on pense prioritairement à l’Université de Technologie de Troyes (l’UTT) qui accueille chaque année 2 600 étudiants répartis sur 7 diplômes d’ingénieur, 9 masters et 3 doctorats. Mais la préfecture de l’Aube, dans la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, compte plus de 9 000 étudiants qui peuvent se former à Troyes : à l’UTT s’ajoute le CUT (Centre Universitaire de Troyes) qui dépend de l’université de Reims et l’IUT ouvert en 1968 qui remet des diplômes universitaires de technologie, des licences professionnelles et qui propose aussi des formations continues.

L’économie troyenne a longtemps reposé sur la bonneterie ; puis la ville, productrice de mailles, a attiré des groupes comme DIM, Lacoste ou Petit Bateau. Certains continuent de nos jours à fabriquer une partie de leurs produits à Troyes. Mais de nombreux autres secteurs de production ont participé à l’essor de la ville comme l’automobile avec Michelin ou la mécanique avec Electrolux.

L’UTT fait figure de modèle en termes d’école d’ingénieurs, en partenariat avec les universités de technologie de Compiègne et Belfort-Montbéliard. Elle a créé, en compagnie du CNRS, un institut de recherche, l’institut Charles Delaunay, qui accueille 175 étudiants doctorants sur 8 pôles autour des Sciences et Technologies pour la Maîtrise des Risques. Mais Troyes dispose aussi d’un IUFM pour l’enseignement et d’un IUMP pour les métiers du patrimoine. Et son centre hospitalier prépare aussi les futurs infirmiers. Il existe également des établissements privés qui délivrent des enseignements supérieurs, en design et tourisme notamment.