CAPGEMINI INSTITUT

Cloud Computing : La synthèse

Certification / expertise

21 heure(s)

2740 € HT

Organisme privé de formation continue

Consultez le site de l'organisme

Objectifs

  • Infrastructures, applications, développement : Solutions opérationnelles, fournisseurs pérennes, évolutions.
  • D’une logique CAPEX (investissement) à OPEX (fonctionnement).
  • Gérer un centre de calcul privé a-t-il encore un sens ?
  • Préparer la migration vers des clouds publics.
  • Domaines où les solutions SaaS s’imposent.
  • Comment faire cohabiter solutions SaaS et applications existantes.
  • Comment basculer d’une démarche pilotée par la demande vers une approche pilotée par l’offre industrielle de solutions.
  • Délais de mise en oeuvre réduits, agilité, accès en mobilité, fiabilité, suppression des migrations de version : Bénéfices du Cloud.
  • Sécurité, confidentialité et localisation des données, SLA, perte de contrôle, dépendance des réseaux : Des réponses aux craintes légitimes des dirigeants et des informaticiens face aux risques perçus du Cloud.

Public visé

  • DSI.
  • Responsables infrastructures et études.
  • Chefs de projet.
  • Editeurs.
  • Maîtrises ouvrage et consultants.

Programme

Les fondamentaux :

IaaS : Infrastructures as a Service :

  • Toutes les ressources informatiques, calcul, stockage... proposées comme des services.
  • Puissance illimitée, fiabilité, sécurité maximale, paiement à l’usage, prix compétitifs : Les avantages des solutions IaaS.
  • Suppression des investissements, CAPEX, basculement sur coûts de fonctionnement, OPEX : Profiter des investissements massifs d’industriels tels qu’Amazon, Google ou Microsoft.
  • Familles de Clouds : Public, communautaire, privé, hybride. Caractéristiques, différences, usages.
  • Options d’architecture dans le Cloud : Virtualisées, containers (Docker).
  • Edge Computing : Des plateformes locales, en complément du Cloud public.
SaaS : Software as a Service :
  • Approche Multilocataire (Multitenant) : Principes, avantages, contraintes.
  • Modèle économique : Une facturation variable, à l’usage.
  • Configurer une application SaaS : Différences avec le paramétrage d’un ERP.
  • Mises à jour permanentes des SaaS vs migrations de version des applications historiques ; avantages, limites.
PaaS : Platform as a Service :
  • PaaS : Des outils Cloud au service des développeurs.
  • Maturité des solutions PaaS : Développements Serverless, DevOps, principales solutions.
  • Avantages : Ressources illimitées, puissance et qualité des outils.
Réseaux d’accès au Cloud :
  • Réseaux d’accès haut débit, sans fil en priorité, disponibles en permanence, un préalable au succès du Cloud.
  • Fiabilité, redondance, sécurité : Principales options.
  • Travailler en mode non connecté : Défis, la réponse HTML5.
Objets d’accès : Du PC au CCD, Cloud Connected Devices :
  • PC, smartphone, tablette, Chromebook : La nécessaire variété.
  • Rôle clef des navigateurs : Chrome, Edge, Firefox, Opera, Safari.
  • DaaS (Desktop as a Service) : Virtualisation du poste de travail, dans quels contextes.

IaaS et PaaS : Offres opérationnelles

IaaS : Fournisseurs « natifs » vs « historiques » :

  • AWS (Amazon Web Services). Panorama des offres du leader du marché.
  • GCP (Google Cloud Platform) : Positionnement, solutions.
  • Azure de Microsoft et Softlayer d’IBM : Réponses des acteurs historiques.
  • L’arrivée des grands acteurs chinois : Alibaba, Tencent, Baidu. Concurrences accrues, baisses de prix accélérées.
  • Solutions Open Source : OpenStack et CloudStack.
  • OCP (Open Compute Project) : La plateforme OpenSource créée par Facebook, rejointe par Google, Microsoft.
  • Quelle place pour les hébergeurs traditionnels et les opérateurs télécom.
PaaS : Principaux acteurs :
  • Les mêmes grands acteurs industriels que pour IaaS et PaaS.
  • Principales plateformes : Force.com de Salesforce, Google App Engine, AWS, IBM BlueMix, Microsoft Azure.
  • Clients du PaaS : Editeurs SaaS, ESN. Renaissance des développements sur mesure dans les équipes informatiques internes.
  • Indépendance entre développement et infrastructures, offres « Serverless » : Lambda d’AWS, Google Cloud Functions, Azure Functions.

SaaS : Solutions opérationnelles :

Communication, collaboratif et bureautique :

  • Bureautique 2.0, premier usage mondial SaaS : G Drive et Office 365. Différences, comment choisir.
  • Outils de Chats professionnels : Slack, Workplace by Facebook, Microsoft teams.
  • Migrer vers une bureautique SaaS depuis Office, Exchange et Lotus Notes : défis techniques, organisationnels et humains.
Domaines d’applications :
  • CRM, premier succès SaaS avec Salesforce.
  • ERP SaaS : Infor, NetSuite, Workday. Quels potentiels pour ces solutions.
  • SaaS pour les fonctions support : Ressources humaines (SuccessFactors, Talensoft, Cornerstone), finances (Anaplan, Tidemark),
  • gestion projets (Clarizen, BaseCamp). Une couverture exhaustive de toutes les fonctions support.
  • BPaaS (Business Process as a Service) : Des processus spécialisés, utilisables directement par les métiers. Enquêtes, gestion d’événements.
  • Big Data et Business Intelligence : Hadoop, MapReduce, Bigquery, RedShift.
  • Les éditeurs historiques face aux défis du SaaS : Microsoft, SAP, Oracle.
Interopérabilité des solutions SaaS :
  • Principales options : Connecteurs, API ouvertes.
  • SaaS spécialisés d’agrégation de composants (Jitterbit, Mulesoft, Apigee...).
  • « Best of Breed » SaaS vs solutions intégrées.
  • Coexistence des solutions SaaS et historiques : Les réponses opérationnelles. Comment réduire rapidement sa dette numérique.

Nouvelles démarches, bénéfices, défis :

Nouvelles démarches :

  • La démarche B I S (Business, Infrastructures, Support), un modèle pragmatique et efficace pour réussir sa migration vers le Cloud.
  • Eliminer les « ex bonnes pratiques » : MoA, MoE, schémas directeurs, solutions intégrées….
  • Répartir les décisions entre DG, DSI et directions métiers pour tirer profit des solutions Cloud.
  • Quelles alternatives aux déploiements « Cloud fantôme », directement par les métiers.
Bénéfices :
  • Pas d’installation de logiciels, temps de déploiement raccourci, agilité des développements, disponibilité en tout lieu, garantie de service (SLA), fin du cauchemar des migrations : En tirer parti, quelles précautions ?
  • Fiabilité, sécurité des infrastructures externes, réduction des infrastructures et équipes internes.
  • Les innovations du Cloud au service d’une plus grande « frugalité numérique » : Réduction des impacts du SI sur l’environnement.
  • Les meilleures applications pour des entreprises de toute taille, pays ou secteur d’activité, une opportunité pour les PME.
  • Retours d’expériences : Les déploiements IaaS, PaaS, SaaS dans des entreprises françaises.
Défis :
  • Externalisation des applications et des données, confidentialité et sécurité, protection des données personnelles, RGPD, localisation des données. Peut-on se protéger de Prism, NSA, Patriot Act, Cloud Act ?
  • Offres opérationnelles de sécurisation du Cloud public : CASB (Cloud Access Security Broker), Zscaler, CipherCloud, Okta, Netskope.
  • Authentification forte, SSO (Single Sign On), OTP (One Time Password), clés pour garantir la sécurité d’accès au Cloud.
  • Pérennité et interopérabilité des offres : Gérer efficacement ces défis, la réversibilité des choix.
  • Dimensions juridiques, légales, contractuelles. Négociation SLA avec fournisseurs.
  • « Néphophobie » (peur du Cloud), réticences des informaticiens et dirigeants, méconnaissance des offres, pression des fournisseurs historiques, perte de contrôle. Néphophobie, frein réel ou alibi pour ralentir l’innovation ?
Dimensions financières :
  • Basculement de CAPEX vers OPEX : Prévisibilité, variabilité des coûts.
  • Des modèles économiques basés sur la durée et le nombre utilisateurs. Se protéger contre les risques d’augmentation.
  • Mesure des coûts complets : Démarche ACM/SCM, séparant coûts accès (Accès/Coût/Mois) et services (Service/Coût/Mois).

Mise en oeuvre, gestion de la transition :

Évolution des infrastructures existantes :

  • Clouds publics : Les infrastructures dominantes, demain.
  • Charges variables, volume des données (Big Data), calculs intensifs, PRA : Usages à privilégier dans votre migration Cloud.
  • Centre de calcul privé : Pour quels usages, pour quelles entreprises, quel avenir à moyen terme.
  • Automatisation, industrialisation de la production sur le Cloud : Outils, méthodes, interopérabilité Multicloud.
Moderniser son parc applicatif :
  • Basculer d’une approche traditionnelle pilotée par la demande (MOA, MOE, cahier des charges) vers une démarche pilotée par l’offre SaaS.
  • Le modèle BIS : Business, Infrastructures, Support : Une démarche innovante pour porter rapidement son SI vers les Clouds publics.
  • ERP : Gérer le « downsizing » des solutions intégrées et leur remplacement progressif par des composants SaaS.
  • Usages métiers : Potentiel des Clouds communautaires, des SaaS verticaux et des développements spécifiques en PaaS.
  • Calendriers, budgets réalistes de la migration d’un SI vers SaaS, IaaS et PaaS.
Informaticiens et Cloud :
  • Métiers impactés : Infrastructures, production, développement : Les profils gagnants, les métiers menacés.
  • Connaissance des offres IaaS et SaaS du marché, une priorité pour vos équipes informatiques.
  • Réconcilier les métiers et les équipes informatiques : Le Cloud, un remède à l’informatique fantôme.
  • DSI, Direction des Services d’Information : Des changements majeurs dans les métiers et les rôles.
 

La formation "Cloud Computing : La synthèse" vous intéresse ?

Recevez gratuitement le programme de la formation par CAPGEMINI INSTITUT.

Les données personnelles recueillies ci-dessus sont destinées à Figaro Classifieds ainsi qu’aux organismes que vous avez sélectionnés afin qu’ils vous contactent et vous adressent leurs informations relatives à votre demande en lien avec l’activité de l’organisme. Voir plus

Les prochaines sessions

À Paris

Du 05/10/2020 au 07/10/2020

Du 23/11/2020 au 25/11/2020

Centre

CAPGEMINI INSTITUT
147 Quai Président Roosevelt
92136 Issy les moulineaux cedex
> Voir la carte


Les internautes qui ont consulté cette annonce ont aussi consulté:

En résumé

Objectif

Certification / expertise

Durée

21 heure(s)

Coût

2740 € HT

Modes d'enseignement

En école ou centre de formation

Posez une question à notre responsable pédagogique

Recevez des formations similaires

Kelformation vous suggère des formations qui vous correspondent.

Inscrivez-vous et recevez directement les annonces par mail.

Les données personnelles recueillies ci-dessus sont destinées à Figaro Classifieds afin de vous fournir les services auxquels vous souscrivez et notamment vous envoyer des offres de formations correspondant à votre recherche. Voir plus