En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche de formation, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus/paramétrer

Capgemini Institut

Cloud Networking, SDN/NFV

Certification / expertise

14 heure(s)

1965 € HT

Organisme privé de formation continue

Consultez le site de l'organisme

Objectifs

L’objectif de cette formation est de donner une vision complète du Cloud Networking, du SDN (Software Defined Networking), du MEC (Mobile Edge Computing), du Fog Networking et des éléments associés comme la virtualisation de réseaux, la nouvelle génération de protocoles, l’intégration de l’Internet des objets, l’intégration dans la 5G, l’automatisation, la sécurité, etc. Illustrée par de nombreux exemples et cas concrets, elle guide le responsable réseaux vers le type de solution le plus adapté aux objectifs d’efficacité, de personnalisation, de sécurité, et qui répond aux préoccupations pratiques de mise en oeuvre du Cloud Networking et du SDN.

Public visé

  • DSI et leurs collaborateurs directs.
  • Décideurs informatiques.
  • Architectes.
  • Consultants.
  • Ingénieurs et chefs de projet.
  • Maîtrises d’ouvrage.

Programme

Le Cloud Networking : Quels objectifs ?

Le Cloud Networking :
  • La “Cloudification” des réseaux.
  • Simplicité, fiabilité, agilité, personnalisation, mise à niveau : Les raisons des nouvelles architectures.
  • Le découplage du plan de données, du plan de contrôle et du plan de connaissance.
  • Le découplage des fonctions réseaux et des équipements physiques.
La virtualisation et ses objectifs :
  • Comment virtualiser un équipement de réseaux.
  • Les limites de la virtualisation.
  • Les équipements de réseaux virtualisés (VNF).
  • Les réseaux virtuels et la migration des équipements.
Les réseaux logiciels :
  • Les équipements de réseaux logiciels : Routeur, commutateur, firewall, box, serveur SIP, PABX, etc.
  • Les réseaux d’infrastructure et l’affectation des ressources.
  • L’isolation des réseaux logiciels.
  • Le contrôle et la gestion des réseaux logiciels.
La mise en place de réseaux logiciels :
  • Déploiement d’un réseau logiciel en fonction du service à réaliser.
  • Personnalisation, destruction, clonage d’un réseau virtuel.
  • La problématique de la consommation énergétique.
  • La fiabilité, la disponibilité et la résilience.
Urbanisation des réseaux logiciels :
  • Définition de l’urbanisation des machines virtuelles.
  • Les algorithmes d’urbanisation.
  • Optimisation pour la réduction de la consommation d’énergie.
  • Le compromis à trouver entre performance et isolation.

Le Cloud Networking : Quelle architecture ?

Les plates-formes réseau issues du Cloud :
  • Pourquoi un système d’exploitation Cloud ?
  • OpenStack/Neutron. Pourquoi une telle prédominance ?
  • Les contrôleurs centralisés et distribués.
  • Les commutateurs virtuels : Open vSwitch, NSX vSwitch, etc.
Architecture de l’ONF (Open Network Foundation) :
  • Les couches de « programmabilité », de contrôle et d’abstraction.
  • Les interfaces nord, sud, est et ouest.
  • Le contrôleur : La plaque tournante de la nouvelle architecture.
Les contrôleurs et les interfaces Open Source :
  • Les contrôleurs Open Daylight, ONOS, Tungsten Fabric, etc.
  • Les interfaces sud : OpenFlow, OpFlex, I2RS, P4, etc.
  • Les interfaces nord de type REST.
NFV (Network Functions Virtualisation) :
  • L’architecture de réseaux NFV.
  • Les équipements virtuels pour les fonctions NFV.
  • Les avantages et inconvénients du standard NFV de l’ETSI.
L’architecture cible des opérateurs de télécommunications :
  • OPNFV (Open Platform for NFV). L’Open Source réseau pour 2020 ?
  • Les premières releases d’OPNFV : A (Arno), B (Brahmapoutra), C (Colorado), D (Danube), E (Euphrate), F (Fraser), G (Gambia).
  • NFV MANO (Management and Organization).
L’architecture des équipementiers :
  • L’architecture de l’IETF et la distribution du contrôle.
  • L’interface sud I2RS (Interface to the Routing System).
  • La résurrection du plan de connaissances.

Le Mobile Edge Computing et le Fog networking :

Pourquoi le Mobile Edge Computing ?
  • Le Mobile Edge Computing pour les applications sur smartphone et pour les applications réseau.
  • Les différentes architectures du Mobile Edge Computing.
  • Cloudlets ou Cloud centralisé : Comment choisir.
Les applications du Mobile Edge Computing :
  • Les applications riches (Mobile Cloud gaming, réalité augmentée, calcul intensif).
  • Les applications mobiles et sans fil.
  • Les applications orientées réseaux.
Le Fog et le Skin Networking :
  • Le Fog networking et les équipementiers.
  • L’attachement des objets et l’intégration de l’Internet des Objets. Exemples des environnements SIgfox et Lora.
  • Le Skin networking et l’ubérisation des télécoms.
Offres des fournisseurs de Mobile Edge Computing et de Fog Computing :
  • Les acteurs les plus actifs dans les domaines du Mobile Edge Networking et du Fog Networking.
  • Virtualisation des architectures et des services dans le Mobile Edge Computing.
  • L’intégration du SDN (Software-Defined Networking) et du SDR (Software-Defined Radio).
  • Le rôle des contrôleurs Wi-Fi : Un intermédiaire capital entre le client et le Cloud.
L’implication sur les réseaux cellulaires mobiles :
  • La LTE/4G au service du Mobile Edge Computing (débit, capacité, latence, fonctionnalités).
  • La 5G et le slicing. Les premières slices (réseaux virtuels).
  • Les réseaux des années 2020 : Le Plug & Network.
Réseaux d’accès mesh et ad-hoc :
  • Les défis : QoS, sécurité, mobilité.
  • Les réseaux participatifs : La nouvelle solution pour être autonome ?
  • L’auto-configuration, l’auto-contrôle et le Start-&-Stop.
  • Les applications intégrées (embedded applications).

Le SD-WAN et le vCPE :

Pourquoi le succès du SD-WAN ?

  • Optimisation des coûts réseau d’une entreprise.
  • Les différentes visions du SD-WAN.
  • Les solutions commercialisées.
Les vCPE (virtual Customer Premises Equipment) :
  • Les avantages de la virtualisation du réseau local.
  • Les uCPE et les solutions plus ou moins centralisées.
  • Les caractéristiques des produits commercialisés.

Les produits commercialisés :

Les produits des équipementiers sur ce nouveau marché :
  • ACI (Application Centric Infrastructure) de CISCO et les Nexus 9000.
  • NSX de VMware : Une architecture totalement logicielle ?
  • Contrail de Juniper et l’ouverture.
  • Les solutions de HP, Brocade, Nokia et des nombreux intervenants dans le domaine du SDN.
La position des opérateurs de télécommunications :
  • La perplexité des opérateurs devant le SDN : Intérêt et méfiance.
  • Où et comment introduire le SDN.
  • L’apport du SDN pour les opérateurs.
Les accélérateurs :
  • Les accélérateurs classiques: DPDK, etc.
  • Les accélérateurs globaux : ODP (OpenDataPlane).
  • Les accélérateurs matériels : Une nouvelle voie très prometteuse.

La virtualisation de la sécurité :

Les éléments de base :
  • L’isolation, l’authentification, la gestion des identités et le chiffrement.
  • La virtualisation des équipements de sécurité.
  • Les firewalls virtuels.
  • La sécurité des machines virtuelles.
Les cartes à puce virtuelles :
  • Les solutions de virtualisation des éléments sécurisés.
  • Le TEE (Trusted Execution Environment) et les HSM (Hardware Secure Module).
  • Le Cloud de sécurité : Le paradigme gagnant ?
  • Les solutions de Google et Amazon.
Les solutions de base pour la sécurité du Cloud Networking :
  • Sécurité lors de la migration de machines virtuelles.
  • Sécurité du Cloud Networking : Un vrai problème.
  • Sécurité du système d’exploitation Cloud.

Quelques réalisations et conclusion :

Quelques réalisations :

  • Les solutions de connectivité réseau offertes par les grands du Cloud aux entreprises (Amazon, Microsoft, Google…).
  • L’importance du SD-WAN et les principaux produits.
Le futur du Cloud Networking :
  • Le futur des réseaux virtuels.
  • Le SDN remplacera-t-il complètement les architectures classiques ?
  • La virtualisation et le post-IP.
 

La formation "Cloud Networking, SDN/NFV" vous intéresse ?

Recevez gratuitement le programme de la formation par Capgemini Institut.

J'accepte que mes coordonnées soient transmises à Capgemini Institut afin que je puisse recevoir le programme complet de la formation.

Les prochaines sessions

À Paris

Du 06/06/2019 au 07/06/2019

Centre

Capgemini Institut
24, rue du Gouverneur Général Eboué
92136 Issy les moulineaux cedex


Les internautes qui ont consulté cette annonce ont aussi consulté:

En résumé

Objectif

Certification / expertise

Durée

14 heure(s)

Coût

1965 € HT

Modes d'enseignement

En école ou centre de formation

Posez une question à notre responsable pédagogique

Recevez des formations similaires

Kelformation vous suggère des formations qui vous correspondent.

Inscrivez-vous et recevez directement les annonces par mail.