RENAISSANCE FINANCE

Mesures et gestion du risque de contrepartie : Approche Bâle 3

Certification / expertise

1 jour(s)

1200 € HT

Organisme privé de formation continue

Consultez le site de l'organisme

Objectifs

  • Maîtriser les mesures du risque de contrepartie sur les opérations de marché.
  • Comprendre les problématiques de la modélisation de l'exposition stochastique.
  • Maîtriser la réglementation dans le domaine du risque de contrepartie.

Public visé

  • Ingénieurs risques et calcul de capital économique.
  • Consultants en finance quantitative.

Programme

Introduction :
  • Risques de marché et risque de crédit sur les opérations de marché.
  • Contexte et historique.
  • Pourquoi la modélisation de l'exposition au risque de contrepartie est-elle compliquée ?
Notion de l'exposition au risque de contrepartie :
  • Définition de la mesure de l'exposition.
  • Modèle simple de l'exposition.
  • Analyse du profil d'exposition.
Exemple : Profils d'exposition pour différents types de produits : Swaps, forwards, options, etc.
  • Credit Value Adjustments (CVA).
Réglementation Bâle 2 - Bâle 3 et indicateurs d'exposition :
  • L'exigence en fonds propres et le risque de contrepartie.
  • Méthode de l'exposition courante.
  • Méthode des modèles internes.
  • Indicateurs des expositions :
    • Exposition potentielle (PFE: Potential Future Exposure, Peak Exposure).
    • Exposition attendue (EE: Expected Exposure).
    • Exposition positive attendue effective (EEPE : Effective Expected Positive Exposure).
  • Calcul de l'EAD avec la méthode EEPE.
  • Calcul de l'échéance effective (Effective Maturity).
  • Critères d'homologation.
  • Focus sur les innovations Bâle 3 :
    • EEPE stressé.
    • La charge en capital liée à la variabilité de la CVA (la VaR CVA).
Principaux aspects de la modélisation :
  • Vision système d'un modèle du risque de contrepartie.
  • Modélisation des facteurs de risque.
Exemple : Calibration d'une diffusion de facteurs de risque.
  • Valorisation d'un portefeuille de produits dérivés.
  • Unités de calcul et netting.
  • Modélisation du collatéral et la période de marge en risque.
Cas pratique : Lecture d'un Master Agreement en d'un Credit Support Annex (CSA).

Exemple : Scénarios d'exposition au risque de contrepartie avec appels de marge.
  • Back-testing.
  • Stress-testing.
  • Risque de corrélation défavorable (Wrong Way Risk).
Conclusion et discussion.
 

La formation "Mesures et gestion du risque de contrepartie : Approche Bâle 3" vous intéresse ?

Recevez gratuitement le programme de la formation par RENAISSANCE FINANCE.

Les données personnelles recueillies ci-dessus sont destinées à Figaro Classifieds ainsi qu’aux organismes que vous avez sélectionnés afin qu’ils vous contactent et vous adressent leurs informations relatives à votre demande en lien avec l’activité de l’organisme. Voir plus


Les internautes qui ont consulté cette annonce ont aussi consulté:

En résumé

Objectif

Certification / expertise

Durée

1 jour(s)

Coût

1200 € HT

Modes d'enseignement

Domaine

Risk management

Posez une question à notre responsable pédagogique

Recevez des formations similaires

Kelformation vous suggère des formations qui vous correspondent.

Inscrivez-vous et recevez directement les annonces par mail.

Les données personnelles recueillies ci-dessus sont destinées à Figaro Classifieds afin de vous fournir les services auxquels vous souscrivez et notamment vous envoyer des offres de formations correspondant à votre recherche. Voir plus